Le médecin généraliste – Je vais chez le docteur

Pour en savoir plus...
Comment se passe une consultation chez le médecin généraliste ? Vous vous sentez malade ou vous avez mal sur le visage ou le corps ? Vous devez faire un vaccin ? Vous avez besoin d’une ordonnance ou d’un certificat ? Pour tout cela, il faut prendre rendez-vous chez le médecin généraliste...
Je lis la suite →

Autres Bandes Dessinées qui pourraient vous intéresser...


Le Dossier Médical Partagé – Pourquoi créer son DMP ?

La grippe

La gale

Les poux

Les microbes – Je me protège contre les microbes

Retour aux spécialités des bandes dessinées

Comment se passe une consultation chez le médecin généraliste ?

Vous vous sentez malade ou vous avez mal sur le visage ou le corps ? Vous devez faire un vaccin ? Vous avez besoin d’une ordonnance ou d’un certificat ? Pour tout cela, il faut prendre rendez-vous chez le médecin généraliste !   Dans cette BD, découvrez à quoi ça sert d’aller chez le docteur, comment se passe le rendez-vous et quels sont les gestes du médecin.

A quoi ça sert d’aller chez le médecin ?<

Vous devez aller chez le docteur au moins une fois par an pour vérifier que vous allez bien. Vous pouvez aussi y aller si :
  • • vous avez de la fièvre, mal à la tête, à la gorge, aux oreilles, aux yeux, au nez, au ventre, au dos, au bras, à la jambe ;
  • • vous avez des problèmes de peau comme des démangeaisons, des plaques rouges, des boutons, des plaies, ou encore si vous avez une blessure ;
  • • si vous toussez, si vous entendez mal, si vous vomissez, si vous êtes constipé, si vous avez des diarrhées ;
  • • si vous vous sentez triste, si vous dormez mal, si vous n’avez pas faim, si vous êtes très fatigué ;
  • • si vous devez parler de contraception ou de prévention. Il peut par exemple vous enseigner comment faire un examen d’auto-palpation des seins (ou autopalpation des seins ou auto-examen des seins).
  Vous avez aussi besoin de voir un docteur pour faire une ordonnance, obtenir un document comme un certificat de sport ou de travail ou faire un vaccin.

Comment se passe le rendez-vous chez le docteur ?

Vous pouvez venir seul ou accompagné chez le docteur. Le docteur vous accueille et vous pose des questions pour savoir pourquoi vous venez le voir. Il écrit dans votre dossier médical ou votre Dossier Médical Partagé.   Le rendez-vous médical se déroule différemment selon la raison qui vous a amené à consulter. Généralement, il y a 3 étapes qui constituent l’examen clinique : l’anamnèse, l’examen physique et les éventuels examens complémentaires.

Qu’est-ce que l’examen clinique ?

Les 3 étapes de l’examen clinique sont l’anamnèse, l’examen physique et les éventuels examens complémentaires. Le but est pour le médecin de poser un diagnostic et de proposer une prise en charge adaptée, qu’elle soit médicamenteuse ou non.

Qu’est-ce que l’anamnèse ?

On appelle anamnèse l’interrogatoire mené par le médecin, du plus large au plus précis. Il vous demande :
  • • votre âge ;
  • • votre mode de vie : profession, lieu de vie, tabac, alcool, drogue (cannabis, etc.), sédentarité, alimentation, moyen de contraception, etc. ;
  • • vos antécédents médicaux : pathologies, allergies, chirurgie, etc. Il cherche à savoir si certaines maladies sont présentes dans votre famille.
  • • vos traitements médicamenteux en ce moment ;
  • • l’histoire de votre maladie, le début des symptômes, leur nature et leur évolution.

Qu’est-ce que l’examen physique ?

On réduit souvent l’examen physique à la seule auscultation. Pourtant, l’examen physique comporte 4 étapes :
  • • l’inspection : le médecin vous examine visuellement.
  • • la palpation : le médecin touche certaines parties du corps.
  • • la percussion : le médecin tape gentiment sur certaines parties du corps comme à l’arrière du dos pour trouver d’éventuels bruits anormaux.
  • • l’auscultation : le médecin écoute certains organes internes (cœur, intestins, poumons) avec son stéthoscope, un appareil acoustique.
  L’examen physique complète l’anamnèse dans la recherche du diagnostic et dans la proposition d’une prise en charge.

A quoi sert le stéthoscope du médecin ?

Le médecin utilise un stéthoscope pour vous ausculter. Il le met dans ses oreilles, puis il pose le stéthoscope sur la poitrine, le cou, le ventre et le dos. Le docteur peut vous demander de respirer fort en ouvrant la bouche, de tousser ou de retenir votre respiration. Cela lui sert à écouter le bruit de certains de vos organes internes comme le cœur, les intestins ou encore les poumons.

Comment est-ce que le docteur prend la tension ?

Pour prendre votre tension, le docteur utilise un tensiomètre. Vous tendez le bras et le docteur appuie sur la pompe pour gonfler le brassard. Il sert votre bras et ce n’est pas agréable.

Comment est-ce que le médecin regarde la gorge ?

Le docteur regarde la gorge avec un abaisse-langue et une lumière. Il vous demande d’ouvrir la bouche et appuie sur votre langue avec l’abaisse-langue. Il regarde au fond de votre bouche avec sa lumière. Parfois il met un coton-tige au fond de votre bouche.

Comment est-ce que le docteur regarde les oreilles ?

Le docteur utilise un otoscope : une sorte de petit entonnoir. Il met l’otoscope dans votre oreille : le docteur est très près de votre joue. Pour mieux voir, le docteur tire doucement sur votre oreille.

Comment est-ce que le médecin prend la température ?

Il existe différents instruments pour prendre la température. Souvent, le médecin dispose d’un thermomètre auriculaire ou frontal. Le thermomètre auriculaire est placé dans le creux de l’oreille, sur la membrane tympanique. Le thermomètre frontal est placé à distance du front, sans le toucher. Ces deux instruments donnent la température en quelques secondes.

Que sont les examens complémentaires ?

A l’issue de l’anamnèse et de l’examen physique, le médecin a parfois besoin d’autres informations pour poser un diagnostic ou pour le préciser. Il y a alors deux cas de figure :
  • • le médecin dispose du matériel nécessaire et réalise l’examen immédiatement. Par exemple il peut prendre votre tension artérielle avec un tensiomètre.
  • • soit il n’a pas le matériel et vous fait une prescription d’ordonnance pour faire l’examen dans un autre lieu de santé adéquat :
  • prise de sang;
  • • examens d’imagerie médicale : radio, scanner, IRM, échographie, mammographie, etc. ;
  • • biopsie sous anesthésie ou non ;
  • ponction lombaire;
  • bilan uro-dynamique;
  • EEG;
  • • etc.
  Chaque examen complémentaire permet de répondre à une hypothèse diagnostique, c’est-à-dire à une question que se pose le médecin.

Comment est-ce que le docteur fait un vaccin ?

Un vaccin est un médicament qui permet de ne pas tomber malade si vous êtes infecté par certains microbes (virus, bactérie, etc.).   Il y a 11 vaccins obligatoires en France qui protègent contre les maladies suivantes : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Haemophilus influenzae b, hépatite B, méningocoque C, pneumocoque, rougeole, oreillons et rubéole.   Il existe des vaccins recommandés comme le vaccin contre les infections à papillomavirus humain qui est une IST (Infection Sexuellement Transmissible).   Votre médecin vous donne une ordonnance pour le vaccin que vous devez faire, vous allez le chercher à la pharmacie d’officine et vous le conservez au réfrigérateur. Plusieurs professionnels de santé peuvent réaliser le vaccin : votre médecin, mais aussi un pharmacien, une sage-femme ou une infirmière. Vous pouvez vous faire vacciner dans un centre de vaccination.   Avant de réaliser le vaccin, il est possible de mettre un patch anesthésiant (sorte de gros pansement) ou de la pommade anesthésiante afin d’avoir moins mal lors de la piqûre. Au moment de faire le vaccin, le professionnel nettoie votre peau, vous fait la piqûre et vous met un pansement.   Il inscrit que le vaccin a été fait sur votre carnet de santé ou votre carnet de vaccination et note lorsque vous devez refaire le vaccin.

Que faire après un rendez-vous chez le docteur ?

A la fin de la consultation chez le médecin généraliste, vous vous rhabillez et le docteur vous donne des explications. Il peut faire une ordonnance pour des médicaments, un courrier pour un médecin spécialiste (ophtalmo, gynéco, dentiste, etc.), un arrêt de travail ou vous demander de réaliser d’autres examens médicaux appelés examens complémentaires.

Quels sont les médecins spécialistes ?

A l’issue d’une consultation avec un médecin généraliste, il peut vous orienter vers un confrère spécialiste : allergologue, cardiologue, chirurgien, dermatologue, endocrinologue, gastro-entérologue, hématologue, médecine interne, néphrologue, neurologue, oncologue, pneumologue, psychiatre, rhumatologue, urologue, etc.

Qu’est-ce que le secret médical ?

Tout ce que vous dites au docteur reste entre vous. Cela s’appelle le secret médical. C’est un droit fondamental du patient et un devoir du médecin. Vous pouvez donc tout lui dire sans craindre qu’il ne le révèle.   Plus précisément, le secret médical recouvre :
  • • ce qu’un patient dit à son médecin ;
  • • les diagnostics ;
  • • les dossiers, examens, comptes rendus ;
  • • ce que le médecin voit, entend, comprend ou croit voir, entendre ou comprendre lors de la conversation entre le patient et ses proches ou lors d’une visite.
  Le secret médical perdure même après le décès du patient. Il ne peut être brisé que lorsque le diagnostic ou le pronostic est grave : le médecin peut alors révéler des informations sur un patient à sa famille, ses proches ou sa personne de confiance, à moins que le malade n’ait exprimé son opposition.   La violation du secret médical est réprimée par le code de santé publique et le code pénal.

Qui est soumis au secret médical ?

Tous les professionnels de santé sont soumis au secret médical :
  • • les médecins, les étudiants en médecine, les externes, les internes, les pharmaciens, les sages-femmes,
  • • les auxiliaires médicaux, les infirmiers, les kinésithérapeutes, les pédicures-podologues,
  • • les laboratoires d’analyses, les préparateurs en pharmacie,
  • • les médecins du travail, les médecins-conseils des Caisses de Sécurité Sociale.

Qu’est-ce que le Dossier Médical Partagé ?

Le Dossier Médical Partagé ou DMP est un carnet de santé en version numérique, disponible à tout moment sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Il rassemble toutes les informations sur la santé d’une personne (soins, prévention) et favorise une prise en charge à la fois coordonnée et de qualité.   L’ouverture du DMP n’est pas obligatoire.

Qu’est-ce qu’une personne de confiance ?

La personne de confiance a pour but de vous aider à exprimer aux professionnels de santé ce que vous souhaitez pour votre santé si vous n’étiez plus en mesure de vous exprimer. Vous êtes libre de choisir une personne de confiance, par exemple un ami, un parent ou un médecin. Vous devez être majeur pour désigner une personne de confiance.