Accueil / Les fiches SantéBD / Urgence, Hôpital / Douleur, handicap / Les urgences – Le questionnaire de l’infirmière

Les urgences – Le questionnaire de l’infirmière

Que demande l’infirmière aux urgences ? Vous êtes aux urgences et une infirmière va vous recevoir ? Vous êtes aidant et vous accompagnez une personne aux urgences ? Vous voulez préparer un rendez-vous avec une infirmière ?   Dans cette BD, découvrez les questions de l’infirmière au(...)
Pour en savoir plus

Que demande l’infirmière aux urgences ?

Vous êtes aux urgences et une infirmière va vous recevoir ? Vous êtes aidant et vous accompagnez une personne aux urgences ? Vous voulez préparer un rendez-vous avec une infirmière ?

 
Dans cette BD, découvrez les questions de l’infirmière aux urgences pour mieux préparer ce rendez-vous médical.

Qui est l’infirmière ?

L’infirmière est une professionnelle de santé qui délivre des soins infirmiers : les soins d’hygiène, de confort et d’éducation du patient. Son métier s’inscrit à la fois dans la prévention, les soins curatifs et les soins palliatifs.

 
L’infirmière peut exercer en secteur hospitalier, en milieu scolaire, à l’armée, en maison de retraite ou encore au sein d’une ONG. A l’hôpital, l’infirmière peut pratiquer dans différents services : chirurgie, oncologie (cancer), anesthésie-réanimation, urgences…

 
Elle peut :

 
L’infirmière est soumise au secret professionnel.

Comment faire pour devenir infirmière ?

Pour devenir infirmière, il faut avoir son baccalauréat et intégrer un IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers). Le cursus dure 3 ans et donne lieu à l’obtention du diplôme d’État d’infirmier. La formation alterne cours théoriques et stages pratiques.

 
Il est aussi possible de se spécialiser pour devenir infirmière anesthésiste , infirmière de bloc opératoire ou infirmière puéricultrice, ce qui donne lieu à une formation plus longue.

Y a-t-il des infirmiers ?

Oui ! Il y a des infirmiers, mais en plus petit nombre que les infirmières.

En quoi consiste le questionnaire de l’infirmière aux urgences ?

L’infirmière vous demande pourquoi vous êtes venu aux urgences. Elle vous demande si vous avez des problèmes de santé :

  • • avez-vous de l’asthme ?
  • • faites-vous des crises d’épilepsie ?
  • • votre cœur est-il malade ?
  • • avez-vous un diabète ?
  • • avez-vous des allergies ? Par exemple une allergie à des médicaments, aux piqûres d’insectes, à des aliments, aux poils d’animaux ou aux pollens ?
  • • prenez-vous des médicaments ?
  • • buvez-vous de l’alcool ?
  • • consommez-vous du tabac ou de la drogue comme le cannabis ?
  • • êtes-vous à jour de vos vaccins (pour vous protéger des certaines bactéries et virus) ?
  • • avez-vous un moyen de contraception ?
  • • êtes-vous venu avec d’éventuels résultats d’imagerie médicale (IRM, radio, scanner, mammographie, échographie) ?

 
L’infirmière vous demande comment vous vous sentez : si vous avez de la fièvre, si vous avez mal à la tête, au ventre, aux dents ou aux yeux. Avez-vous de la diarrhée ? Êtes-vous constipé ? Avez-vous vomi ? Si vous vous sentez très mal, l’infirmière vous demande pourquoi. Avez-vous mal à la poitrine ? Avez-vous la tête qui tourne ? Avez-vous fait un malaise ? Avez-vous du mal à respirer ?

 
Si vous vous êtes blessé, l’infirmière vous demande comment vous vous êtes blessé. Êtes-vous tombé ? Vous êtes-vous coupé ? Avez-vous reçu un coup ?

 
Si vous vous êtes brûlé, l’infirmière vous demande comment vous vous êtes brûlé. Vous êtes-vous brûlé avec du feu, avec un liquide bouillant, avec un produit toxique ou avez un objet brûlant ?

 
Si vous avez mal, l’infirmière vous pose des questions sur votre douleur : est-ce que ça brûle ? Est-ce que ça pique ? Est-ce que cela vous oppresse ? Est-ce que cela vous compresse ? Quand est-ce que la douleur a commencé ? Avez-vous mal tout le temps ou de temps en temps ?

 
Enfin, l’infirmière donne toutes ces informations au médecin. Elles pourront figurer sur votre DMP (Dossier Médical Partagé).

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie respiratoire qui affecte les bronches, les conduits qui approvisionnent les poumons en air riche en dioxygène provenant de l’extérieur. Cette maladie chronique est due à l’inflammation des bronches causée par plusieurs facteurs (génétique, environnement).

 
L’asthme se manifeste lors de crises : on a du mal à respirer, on est essoufflé, la respiration est sifflante, on a une toux sèche ou une sensation d’oppression dans la poitrine. Une crise d’asthme peut durer plusieurs minutes à plusieurs heures. En dehors des crises, il n’y a pas de symptômes.

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie désigne plusieurs maladies neurologiques ayant toutes en commun la survenue de crises épileptiques. Pendant une crise, l’activité électrique des cellules nerveuses du cortex cérébral est anormale.

 
On distingue les crises généralisées des crises partielles. Parmi les crises généralisées, il y a les crises tonicocloniques et les crises myocloniques.

 
Les crises tonicocloniques se caractérisent par des cris, une chute, une raideur, des secousses convulsives. Parfois la personne bave, urine, se mord la langue ou reste en apnée. La personne perd conscience tout de suite et ne se souvient pas de ce qu’il s’est passé.

 
Les crises myocloniques ne sont pas associées à une perte de conscience. Elles se manifestent par des secousses musculaires brèves.

Quelles sont les maladies du cœur ?

Les maladies du cœur touchent le cœur (myocarde), mais aussi les vaisseaux sanguins (veines, artères). On parle aussi de cardiopathie ou de maladie cardiovasculaire.

 
Il existe énormément de maladies du cœur : athérosclérose, infarctus du myocarde, AVC ischémique ou hémorragique (Accident Vasculaire Cérébral), artériopathie périphérique, rhumatisme articulaire aigüe, malformations cardiaques congénitales, phlébite, embolie pulmonaire, etc.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage du sucre amené par l’alimentation. La maladie se caractérise par une glycémie trop élevée, c’est-à-dire un taux de sucre dans le sang trop élevé. On parle d’hyperglycémie.

 
Il y a deux types de diabète :

  • • le diabète de type 1, le plus rare. C’est le diabète insulino-dépendant.
  • • le diabète de type 2, le plus fréquent. Il apparaît le plus souvent chez les personnes âgées de plus de 40 ans.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

L’allergie est une forme d’hypersensibilité à une substance appelée allergène à cause d’une réaction immunitaire et inflammatoire anormale et excessive de l’organisme.

 
Les symptômes diffèrent selon les personnes et selon l’allergène : eczéma, urticaire, asthme, sinusite, mucosité nasale, toux, reniflement, rougeur et démangeaison des yeux, douleur abdominale, vomissement, diarrhée.

 
On peut être allergique au pollen, à des aliments (œuf, arachide, fruit, poisson, blé, soja, etc.), à des médicaments, aux venins (guêpes, frelons, abeilles), aux acariens, etc.

 
Les médecins spécialistes des allergies sont les allergologues.

Qu’est-ce qu’une addiction ?

Les addictions sont des pathologies caractérisées par une dépendance à une substance ou à une activité dont les impacts sont délétères.

 
Les addictions les plus courantes sont celles au tabac (particulièrement à la substance appelée nicotine) et à l’alcool. On trouve aussi les addictions aux différentes drogues : cannabis, opiacés (héroïne, morphine), cocaïne, amphétamines et dérivés de synthèse.

 
On peut aussi être dépendant aux jeux d’argent, aux jeux vidéo, au sexe ou encore aux achats compulsifs.

Que faire si je me suis coupé ?

Si la plaie est petite, peu profonde et propre, il faut laver abondamment à l’eau et au savon pour retirer toutes les saletés.

 
Si la plaie est plus compliquée ou sale, il faut utiliser un produit antiseptique. Évitez les produits colorés et l’alcool à 90°C. L’antiseptique doit être appliqué avec une compresse de l’intérieur de la plaie vers l’extérieur de la plaie. Appliquez un pansement pour protéger la plaie et vérifiez qu’elle ne devienne pas rouge, enflée ou douloureuse (signes d’une infection).

 
Si vous ne voyez pas le fond de la plaie et qu’elle saigne, c’est une plaie profonde qu’il faut comprimer. Souvent, il faut aller voir le docteur pour vérifier qu’il n’y a pas d’autres lésions invisibles à l’œil nu, par exemple au niveau d’un tendon, d’un nerf ou d’un organe. Le médecin pourra réaliser des points de suture.

 
Si la personne qui s’est coupée se trouve dans un état grave ou que la plaie saigne beaucoup, il faut appeler le SAMU Centre 15.

Que faire si je me suis brûlé ?

On peut se brûler avec une flamme, de l’électricité, le soleil, de l’eau ou de l’huile bouillante, une substance acide, un produit corrosif, etc.

 
En cas de brûlure, il faut passer la zone brûlée sous l’eau froide (robinet, douche, tuyau d’arrosage). Si la brûlure est peu étendue et peu profonde, on peut continuer pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que cela ne fasse plus mal. Il ne faut pas percer les cloques ni appliquer de pommade sur la brûlure sans avis médical.

 
Si le cooling (refroidissement à l’eau) ne peut pas être poursuivi, il faut appliquer un pansement humide sur toute la brûlure.

 
Si la brûlure est plus étendue ou profonde, ou en cas de doute, il faut appeler les pompiers ou un docteur.

Qu’est-ce qu’un malaise vagal ?

Le malaise vagal est dû à une activité excessive du système nerveux parasympathique ou à l’inverse à une diminution excessive de l’activité du système nerveux sympathique. Une personne qui fait un malaise vagal a une fréquence cardiaque ralentie et une pression artérielle diminuée. Elle peut perdre connaissance partiellement ou totalement (syncope).

 
La survenue d’un malaise vagal est favorisée par : une station debout prolongée, un environnement chaud ou confiné, une émotion, une douleur violente, la vue du sang ou d’une aiguille, une fatigue physique liée à un manque de sommeil ou un effort physique soudain.

 
Ils ont co-construit cette BD :

  • • la Fondation Handicap Malakoff Médéric
  • • la Fédération Hospitalière de France (FHF)
  • • la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU)