La gastro-entérite

Qu’est-ce que la gastro ? Vous vous sentez malade ? Vous avez mal au ventre ? Vous avez envie de vomir ou vous vomissez ? Vous avez la diarrhée ? C’est peut-être la gastro.   Dans cette BD, découvrez les symptômes de la gastro, que manger lorsque l’on est malade ainsi que les gestes...
Pour en savoir plus

Qu’est-ce que la gastro ?

Vous vous sentez malade ? Vous avez mal au ventre ? Vous avez envie de vomir ou vous vomissez ? Vous avez la diarrhée ? C’est peut-être la gastro.

 
Dans cette BD, découvrez les symptômes de la gastro, que manger lorsque l’on est malade ainsi que les gestes à adopter pour ne pas se contaminer ou contaminer les autres.

Quels sont les symptômes de la gastro ?

On dit gastro à la place de gastro-entérite. La gastro est une maladie infectieuse gastro-intestinale.

 
Le principal symptôme de la gastro est une diarrhée aiguë : des selles molles ou liquides avec le besoin d’aller à la selle plus fréquemment (plus de 3 selles en 24 heures). Il peut aussi y avoir :

  • • des nausées et/ou des vomissements ;
  • • des douleurs abdominales semblables à des crampes ;
  • • de la fièvre, généralement modérée ;
  • • éventuellement, du sang dans les selles (rectorragie).

A quoi est due la gastro ?

La gastro est une infection qui peut être causée par différents agents pathogènes (microbe) : virus, bactérie ou parasite. Ces derniers provoquent une inflammation des muqueuses qui tapissent la paroi de l’intestin.

 
Les virus qui donnent la gastro sont souvent des rotavirus ou des adénovirus. La gastro-entérite virale survient plutôt l’hiver.

 
Les bactéries à l’origine de la gastro se retrouvent plus souvent dans les pays où le niveau d’hygiène est moins élevé et donnent ce que l’on appelle communément la « tourista » (ou « turista »). Ce sont les bactéries Escherichia coli, Salmonella enterica ou encore Shigella dysenteriae.

 
Il en va de même pour les parasites, souvent attrapés au courant d’un voyage, par exemple des amibes ou le parasite Giarda. On parle alors de parasitose intestinale.

Quelle est la durée d’incubation de la gastro-entérite ?

La période d’incubation de la gastro-entérite est de 24 à 72 heures. C’est la durée entre la pénétration de l’agent pathogène dans l’organisme et l’apparition des premiers symptômes. Ceux-ci surviennent généralement brutalement avec une diarrhée aiguë.

Que faire si j’ai la gastro ?

Lorsque l’on a la gastro, il faut appliquer des règles hygiéno-diététiques :

  • • boire beaucoup, car les diarrhées et les vomissements peuvent entraîner une déshydratation avec perte de sels minéraux. Prenez soin de boire au moins 2 litres de liquide par jour (eau plate, bouillon de légumes, tisanes, etc.) mais pas de boissons gazeuses, de jus de fruits ou de boissons alcoolisées qui peuvent provoquer gaz et déshydratation. Il est possible de rajouter un peu de sucre dans l’eau pour les enfants.
  • • essayer de manger un peu sans trop vous forcer non plus. Vous pouvez faire des petits repas mais plus fréquemment. Dès que l’appétit revient, on peut recommencer à s’alimenter normalement.
  • • les aliments à privilégier sont ceux qui vont ralentir le transit intestinal : féculents (riz bien cuit, pâtes blanches, etc.), carottes cuites (et non pas crues), banane bien mûre et pommes en compotes. Le poisson, la viande, le fromage et les yaourts peuvent aussi être consommés.
  • • il y a aussi des aliments à éviter, car ils accélèrent le transit intestinal grâce aux fibres qu’ils contiennent : les légumes et les fruits (surtout crus, sauf les bananes, les pommes en compote et les carottes cuites qui peuvent être consommées), les légumineuses (haricots secs, lentilles, pois chiche, etc.), les féculents complets (riz complet, pain complet, etc.), les fritures et les épices.

Est-ce que j’ai forcément la gastro-entérite si j’ai la diarrhée ?

Non, il existe d’autres causes à la diarrhée :

  • • certains médicaments engendrent une diarrhée mais sans fièvre et qui s’arrête dès que le traitement s’arrête : antibiotiques, antiacides, colchicine, digitaliques, chimiothérapie, anti inflammatoires…
  • • une allergie alimentaire ;
  • • un stress intense ;
  • • la maladie coeliaque, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, etc.

La gastro est-elle une maladie grave ?

La gastro n’est pas une maladie grave si vous êtes en bonne santé. La gastro se guérit en quelques jours.

 
La gastro peut être grave pour les bébés, les personnes âgées et les personnes qui ont déjà une maladie (comorbidité). Une hospitalisation peut alors s’avérer nécessaire afin de réhydrater l’organisme grâce à une perfusion intraveineuse. S’il s’agit d’une gastro-entérite d’origine bactérienne, une antibiothérapie sera préconisée.

 
Il existe une forme plus sévère de la gastro qui se manifeste par un syndrome dysentérique : des glaires et du sang s’évacuent par l’anus, même en dehors des selles. Le bas-ventre et l’anus font souvent mal.

Comment se transmet la gastro ?

La gastro-entérite se transmet par le contact avec une personne malade et contagieuse. La bactérie, le virus ou le parasite en cause dans la maladie se transmet par :

  • • contact peau à peau, par exemple des mains souillées ;
  • • contact via des objets souillés, qui ont été touchés par une personne malade qui n’avait pas les mains propres (téléphone portable, poignées de porte, etc.) ;
  • • contact via la nourriture souillée par une personne malade ou de l’eau souillée. On parle de toxi-infection alimentaire.

Comment ne pas transmettre la gastro ?

La gastro est une maladie très contagieuse. Quand vous êtes malade, vous pouvez transmettre la gastro involontairement. C’est pourquoi il faut :

  • • éviter les contacts avec les autres, ne pas les approcher, ne pas serrer la main, ni faire la bise ;
  • • prévenir que vous êtes contagieux. Eviter les lieux qui rassemblent beaucoup de monde.
  • • vous laver les mains soigneusement et très régulièrement avec de l’eau chaude et du savon. Vous devez aussi vous laver les mains avant de manger et après être allé aux toilettes.
  • • ne pas se toucher le nez ou la bouche sans s’être lavé les mains et utiliser des mouchoirs à usage unique à jeter à la poubelle juste après usage ;
  • • nettoyer les objets partagés avec d’autres au domicile par exemple : les poignées de porte, les interrupteurs, les téléphones, la vaisselle sale, les ordinateurs et la souris ;
  • • désinfectez les toilettes et les lavabos, particulièrement après chaque diarrhée et vomissement ;
  • • ne pas partager nourriture, couverts et objets de toilette comme la brosse à dents.

Comment éviter la transmission de la gastro-entérite chez l’enfant ?

Si votre enfant est malade et que vous souhaitez empêcher qu’il ne contamine d’autres personnes, ou si des personnes de son entourage (notamment à l’école) ont la gastro, il y a des mesures de prévention particulières à adopter :

  • • vous laver les mains très régulièrement et soigneusement ;
  • • laver les mains de votre enfant tout aussi régulièrement : après l’avoir mouché, après avoir joué, avant les repas, dès que les mains sont sales, après l’avoir accompagné aux toilettes ;
  • • nettoyer les toilettes ou le pot de votre enfant avec un produit désinfectant et après chaque passage aux toilettes.

 
C’est l’eau chaude et le savon qui doivent être utilisés en priorité. Le gel hydro-alcoolique n’est pas efficace contre tous les microbes qui donnent la diarrhée et ne constitue donc qu’une solution de secours, lorsqu’aucun point d’eau n’est disponible.

A quoi servent les solutions de réhydratation ?

Les solutions de réhydratation sont utiles lorsque l’on est très déshydraté et que l’on a perdu beaucoup de sels minéraux. Elle est particulièrement pertinente chez les enfants.

 
Vous trouverez de telles solutions en pharmacie. Il est recommandé de prendre 1 cuillère à soupe de solution toutes les 10 minutes.

 
Une solution de réhydratation se présente sous la forme d’une poudre contenant du sucre (glucose) et des sels. Elle est davantage absorbée que l’eau pure par la paroi de l’intestin qui est le siège d’une inflammation à cause de la maladie. La poudre doit être diluée dans de l’eau et non pas dans du sirop ou du jus d’orange. Lisez bien la notice d’utilisation.

En combien de temps guérit-on de la gastro-entérite ?

Le temps de guérison de la gastro-entérite dépend de l’agent infectieux qui a donné la maladie :

  • • si le microbe qui a donné la maladie est un virus, alors la guérison prend en général 3 jours, sans traitement ;
  • • si le microbe qui a donné la maladie est une bactérie ou un parasite, alors la guérison prend en général une ou deux semaines et nécessite un traitement antibiotique ou antiparasitaire.

 
Il n’existe pas de vaccin contre la gastro-entérite.

Quand consulter un médecin en cas de suspicion de gastro-entérite ?

Il est important de prendre rendez-vous avec un docteur, par exemple votre médecin traitant ou un médecin généraliste, si vous présentez les symptômes suivants :

  • • vous avez de la diarrhée depuis 48 heures et elle n’a pas diminué bien que vous ayez suivi les consignes de réhydratation et d’alimentation ;
  • • vous avez à la fois de la diarrhée et une fièvre supérieure à 38°C depuis plus de 48 heures.
  • • vous vomissez depuis plus de 48 heures et cela n’a pas diminué bien que vous ayez suivi les consignes de réhydratation et d’alimentation ;
  • • la diarrhée dure depuis plus d’une semaine. Néanmoins, si vous avez débuté cette diarrhée dans un pays étranger ou au retour de votre voyage, cela peut être normal.

 
Les épisodes de gastro peuvent figurer sur votre Dossier Médical Partagé (DMP).

 
Ils ont co-construit cette BD :

  • • l’association Les Papillons Blancs de Dunkerque