Accueil / Les fiches SantéBD / Examens médicaux / Le bilan urodynamique – L’examen de la vessie

Le bilan urodynamique – L’examen de la vessie

Qu’est-ce qu’un bilan urodynamique ? Vous devez faire un bilan urodynamique et vous ne savez pas ce qui va se passer ? Vous avez besoin d’expliquer cet examen à votre enfant ou à la personne que vous accompagnez ? Vous voulez être rassurant ?   Dans cette BD, découvrez en quoi consis(...)
Pour en savoir plus

Qu’est-ce qu’un bilan urodynamique ?

Vous devez faire un bilan urodynamique et vous ne savez pas ce qui va se passer ? Vous avez besoin d’expliquer cet examen à votre enfant ou à la personne que vous accompagnez ? Vous voulez être rassurant ?

 
Dans cette BD, découvrez en quoi consiste le bilan urodynamique et à quoi il sert.

A quoi sert un bilan urodynamique ?

Le bilan urodynamique est un ensemble d’examens visant à évaluer le fonctionnement de la vessie et du sphincter urinaire. Les 3 tests réalisés sont le test de débitmétrie, la cystomanométrie et la profilométrie urétrale.

 
Votre docteur peut vous prescrire un bilan urodynamique si vous avez des fuites urinaires, si vous urinez trop souvent, si vous avez des envies pressantes d’uriner, si vous avez mal lorsque vous urinez ou si vous avez besoin de pousser lorsque vous urinez.

 
Un bilan urodynamique doit être complété par un examen clinique. Il peut aussi s’accompagner de l’étude du calendrier mictionnel et d’éventuels autres examens (électrophysiologie, cystographie, échographie, cystoscopie).

Qu’est-ce que la vessie ?

La vessie est comme une poche qui retient l’urine produite par les reins. C’est un muscle qui peut s’élargir pour recevoir et conserver l’urine, puis se rétrécir une fois que l’urine est évacuée, ce qui s’appelle la miction. La vessie fait partie de l’appareil urinaire avec les reins, les uretères et l’urètre.

 
La vessie comporte 2 parties :

  • • le dôme vésical. C’est la partie supérieure de la vessie, très élastique, qui peut s’étirer pour se remplir d’urine, comme un réservoir. Le dôme vésical possède un muscle, le détrusor, capable d’évacuer l’urine vers l’orifice urinaire (méat urinaire) en se contractant.
  • • le col vésical. C’est la partie inférieure à partir de laquelle part l’urètre pour évacuer l’urine. Le col vésical est entouré du sphincter urétral (de l’urètre), le muscle en forme d’anneau qui retient l’urine.

 
La vessie peut ainsi contenir un volume variable d’urine, jusqu’à 1 litre. Plus la vessie se remplit d’urine, plus l’envie d’uriner augmente. Le besoin d’uriner, ressenti grâce à des capteurs nerveux sensibles à la tension de la paroi de la vessie, se fait sentir dès lors que 300 millilitres d’urine sont présents.

 
La vessie d’un adulte fait environ 6 cm de long et 5 cm de large.

 
Chez la femme, la vessie se trouve sous l’utérus, devant le vagin. A l’arrière du vagin, on trouve le rectum. Chez l’homme, la vessie se situe devant le rectum, au-dessus de la prostate.

A quoi servent les reins ?

Les reins sont 2 organes en forme de haricot dont le rôle est de filtrer le sang et de le débarrasser des déchets qu’il transporte par la production d’urine. Ils sont situés dans l’abdomen, près du dos, au niveau des dernières côtes basses. Le rein droit est localisé en dessous et derrière le foie ; le rein gauche en dessous et derrière la rate.

 
Les reins font environ 12 cm de hauteur, 6 cm de largeur et 3 cm d’épaisseur.

A quoi servent les uretères ?

Les uretères sont les deux longs conduits qui amènent l’urine des reins à la vessie.

A quoi sert l’urètre ?

L’urètre est le conduit par lequel l’urine est évacuée de la vessie au travers de l’orifice urinaire (méat urinaire). Il est plus court chez la femme que chez l’homme.

A quoi sert le sphincter de l’urètre ?

Le sphincter de l’urètre, ou sphincter urétral, est un muscle qui joue le rôle de robinet. Lorsque ce muscle est contracté (fermé), l’urine est retenue dans la vessie et lorsqu’il est ouvert, l’urine peut s’évacuer (miction).

 
Le sphincter de l’urètre est situé dans le bas de la vessie. Il entoure le col vésical, comme un anneau.

Qu’est-ce que la miction ?

La miction désigne le fait d’uriner. Lorsque l’on urine, la paroi de la vessie se contracte. Il y a ouverture de l’orifice localisé en bas de la vessie, permettant à l’urine de passer dans l’urètre puis de sortir du corps par le méat urinaire.

Qu’est-ce que l’incontinence ?

L’incontinence, ou incontinence urinaire, désigne l’incapacité à retenir l’urine. On fait alors des « fuites urinaires » ou des « pertes involontaires des urines ».

 
L’incontinence augmente avec l’âge et ses causes et mécanismes sont multiples.

Qu’est-ce que la miction par regorgement ?

La miction par regorgement est différente de l’incontinence. Elle désigne l’évacuation goutte à goutte de la vessie lorsqu’elle est trop pleine. Elle est souvent causée par des médicaments qui distendent la vessie.

Que se passe-t-il avant le bilan urodynamique ?

Avant de réaliser un bilan urodynamique, il faut s’assurer de l’absence d’infection urinaire, car elle fausse les résultats du bilan urodynamique. Lorsque vous arrivez pour l’examen, vous passez un test rapide qui indique si vous avez une infection urinaire ou non.

 
De plus, il faut essayer de ne plus uriner dans l’heure précédant l’examen.

Dois-je être à jeun pour faire un bilan urodynamique ?

Non, il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour passer un bilan urodynamique.

Quels documents dois-je apporter pour faire un bilan urodynamique ?

Vous amenez à l’hôpital ou à la clinique :

  • • votre carte vitale ;
  • • votre carte de mutuelle ;
  • • les résultats de votre prise de sang , si votre médecin vous en a prescrit une.

 
Vous devez aussi indiquer si vous avez des allergies, si vous êtes sous traitement et si portez une valve cardiaque artificielle.

Combien de temps dure un bilan urodynamique ?

Un bilan urodynamique dure entre 30 minutes et 1 heure.

Comment se passe un bilan urodynamique ?

Le bilan urodynamique est réalisé dans une salle d’examen dédiée et comportant du matériel spécifique : ordinateur, poche d’eau, table d’examen et wc spéciaux. Il est effectué par une infirmière ou un infirmier et un médecin urologue (spécialiste de l’urologie).

 
Le bilan urodynamique comporte 3 tests :

  • • le test de débitmétrie ;
  • • la cystomanométrie ;
  • • la profilométrie urétrale.

 
L’examen est réalisé en position gynécologique (allongé sur la table d’examen avec les jambes en hauteur) ou semis-assise. Il faut enlever les vêtements du bas.

Comment se passe le test de débitmétrie ?

Le test de débitmétrie a pour but de mesurer la vitesse à laquelle vous urinez et le volume d’urine évacué. Pour cela, il faut uriner dans un appareil spécial relié à un ordinateur ; c’est pourquoi il faut arriver avec la vessie pleine à l’examen.

Comment se passe la cystomanométrie ?

La cystomanométrie a pour but d’évaluer la pression dans votre vessie à vide et en phase de remplissage. Pour cela, le docteur introduit une fine sonde dans l’urètre, jusqu’à la vessie et une autre sonde dans le rectum par l’anus. De l’eau est injectée dans la vessie et la pression est mesurée. Le patient doit tousser et pousser pour que les variations de pression puissent être observées.

Comment se passe la profilométrie urétrale ?

La profilométrie a pour but de mesurer la pression dans l’urètre, le conduit permettant l’évacuation de l’urine de la vessie. Pour cela, le médecin retire progressivement la sonde qui a été introduite pour la cystomanométrie.

Est-ce que le bilan urodynamique fait mal ?

Non, réaliser un bilan urodynamique ne fait pas mal. Néanmoins, l’introduction des sondes dans les orifices naturels (urètre, rectum) est désagréable.

Est-ce que le bilan urodynamique se fait sous anesthésie ?

Non, il n’est pas nécessaire de réaliser une anesthésie pour le bilan urodynamique.

Est-ce que je dois être hospitalisé pour un bilan urodynamique ?

Non, la réalisation d’un bilan urodynamique ne nécessite pas d’hospitalisation.

Que se passe-t-il après le bilan urodynamique ?

Après avoir réalisé un bilan urodynamique, il faut boire 1,5L à 2L d’eau le jour et le lendemain de l’examen pour « laver la vessie ». Il est possible de ressentir une gêne dans l’urètre à cause de l’introduction de la sonde.

 
Lorsque vous recevrez les résultats du bilan urodynamique, vous pourrez les conserver dans votre dossier médical ou votre Dossier Médical Partagé (DMP) si vous en avez un.

 
Vous pouvez reprendre vos activités normales dès que l’examen est fini.

Que faire si j’ai mal en urinant après le bilan urodynamique ?

Si vous avez mal en urinant (brûlure) ou si vous avez besoin d’uriner souvent dans les jours qui suivent l’examen, appelez votre médecin. Si une infection urinaire est détectée, vous pourrez prendre un traitement antibiotique pour lutter contre les bactéries.

Qu’est-ce qu’un examen d’électrophysiologie ?

L’électrophysiologie est un examen visant à enregistrer l’activité électrique des muscles du périnée et des sphincters.

Qu’est-ce qu’une cystographie ?

La cystographie est une radio de la vessie.

Qu’est-ce qu’une cystoscopie ?

La cystoscopie est un examen permettant d’observer la vessie grâce à une petite caméra.

 
Ils ont co-construit cette BD :

  • • le Dr Thibaud LANSAMAN, praticien hospitalier, au sein du service de Médecin Physique et de Réadaptation de l’hôpital Raymond Poincaré