Accueil / Les fiches SantéBD / Douleur, handicap / La toxine botulique – Une piqûre pour détendre les muscles

La toxine botulique – Une piqûre pour détendre les muscles

A quoi servent les piqûres de toxine botulique ? Vous avez mal dans certains membres comme les bras ou les jambes ? Vous ne pouvez plus bouger certains endroits de votre corps car ils sont trop tendus ? Votre médecin vous propose des piqûres de toxine botulique, mais vous ne savez pas ce que c’(...)
Lire la suite

A quoi servent les piqûres de toxine botulique ?

Vous avez mal dans certains membres comme les bras ou les jambes ? Vous ne pouvez plus bouger certains endroits de votre corps car ils sont trop tendus ? Votre médecin vous propose des piqûres de toxine botulique, mais vous ne savez pas ce que c’est ? Vous souhaitez expliquer à la personne que vous accompagnez l’intérêt des piqûres de toxine botulique ?


Dans cette BD, découvrez ce qu’est la toxine botulique, dans quels cas elle peut être utilisée et ses effets.

Qu’est-ce que la toxine botulique ?

La toxine botulique, aussi appelée toxine botulinique, est une molécule produite par une bactérie appelée Clostridium botulinum. Cette molécule est une toxine, car elle provoque une maladie appelée botulisme. Plus particulièrement, elle est neuro-toxique puisqu’elle elle produit des paralysies musculaires.


C’est cette action sur les muscles qui est utilisée de façon bénéfique lors d’injections de toxine botulique. Elle est sans danger dans un cadre médical.


Lorsque vous recevez des injections de toxine botulique, vous le mentionnez dans votre dossier médical ou votre Dossier Médical Partagé (DMP).

Comment attrape-t-on le botulisme ?

La maladie appelée botulisme se transmet via les aliments infectés par la bactérie Clostridium botulinum. Généralement la contamination a lieu lors de la consommation de conserves avariées et mal préparées. On parle d’une toxi-infection alimentaire. Le botulisme est une maladie qui peut être grave mais qui est très rare en France.

Qu’est-ce qu’une bactérie ?

Une bactérie est un micro-organisme qui peut être inoffensif ou bénéfique pour l’organisme et parfois néfaste. On parle alors de bactérie pathogène qui donne une maladie. Par exemple, la gastro ou gastroentérite peut être causée par une bactérie. Les vaccins sont des médicaments spécifiques pour se protéger de certaines maladies.

A quoi sert la toxine botulique ?

Les injections de toxine botulique, à faible dose et dans un cadre médical, servent à détendre les muscles. Certaines personnes en ont besoin, car elles ont des douleurs ou des spasmes dans les muscles à cause d’une paralysie cérébrale ou d’un polyhandicap. On dit que leurs muscles sont hypertoniques.


Après l’injection, les muscles sont plus détendus, les gestes plus faciles et vous avez moins mal lorsque vous bougez. Par exemple, il est plus facile de vous laver, vous habiller ou vous asseoir. La toxine botulinique peut également être injectée dans les glandes salivaires situées au fond de la bouche afin de réduire leur contraction ce qui a pour effet de diminuer la production de salive.

Qu’est-ce que la spasticité ?

La spasticité désigne les problèmes au niveau du tonus des muscles suite à une atteinte du système nerveux central (accident vasculaire cérébral, traumatisme crânien, sclérose en plaques, paralysie cérébrale, etc.) On peut alors observer une augmentation du réflexe de contraction du muscle : le muscle va s’étendre très rapidement, de façon exagérée.

Qu’est-ce que le botox ?

Lorsque la toxine botulique est injectée dans la couche de la peau du visage appelé le derme afin de prévenir l’apparition de rides ou de les traiter, on parle couramment d’injection de botox. La visée est esthétique puisque le résultat est que la peau est plus lisse et que les rides sont estompées.

Les effets de la toxine botulique sont-ils permanents ?

Non, les effets de la toxine botulique sont temporaires : généralement ils durent 3 à 6 mois.

Où puis-je recevoir une injection de toxine botulique ?

Vous pouvez avoir une piqûre de toxine botulique dans un centre de rééducation ou dans un centre hospitalier.

A partir de quel âge puis-je recevoir une piqûre de toxine botulique ?

Il est possible de recevoir des injections de toxine botulinique à partir de 2 ans.

Dans quel muscle est-ce que je peux recevoir de la toxine botulique ?

Les injections de toxine botulique peuvent concerner les muscles profonds et les muscles superficiels, autant des membres supérieurs que des membres inférieurs.

Qui réalise la piqûre de toxine botulinique ?

Les injections de toxine botulique sont réalisées par certains médecins : le neurologue, l’ophtalmologue (ou ophtalmo), l’oto-rhino-laryngologie (oto-rhino), le chirurgien plastique, le dermatologue (dermato) et le chirurgien maxillo-facial.

Comment cela se passe avant la piqûre de toxine botulique ?

L’infirmière ou le docteur vous accueillent dans la salle d’examen. Le médecin vous met de la pommade anesthésiante là où il va piquer afin d’endormir votre peau et que vous n’ayez pas mal. On peut aussi vous donner un comprimé ou un sirop contre la douleur. Le médecin repère précisément à quel endroit il va réaliser les piqûres.

Comment se passe la piqûre de toxine botulinique ?

Les injections de toxine botulique ont lieu en salle d’examen. Vous vous installez confortablement sur la table d’examen. La personne qui vous accompagne peut rester avec vous. Vous enlevez les vêtements qui gênent pour faire la piqûre et vous gardez votre slip ou votre culotte.


Pour être plus détendu, à l’hôpital, vous pouvez avoir du MEOPA. Avec ce gaz, vous êtes plus calme et vous avez moins mal. Vous respirez dans un masque jusqu’à la fin du soin.


Après avoir mis des gants, le médecin pose les électrodes (des petits ronds autocollants) sur votre peau. Elles sont reliées à un appareil dit électromyographique qui va enregistrer l’activité électrique lors de la contraction musculaire. Elles servent à savoir exactement où piquer. Le médecin nettoie votre peau là où il va faire les piqûres, il insère l’aiguille dans votre muscle et vérifie que l’aiguille est bien placée. Avec le boîtier, il envoie un petit courant électrique ce qui n’est pas agréable.


Lorsque l’injection concerne un muscle superficiel, le médecin utilise une seringue à insuline. Lorsqu’il s’agit de muscles profonds, il faut avoir recours à une aiguille plus longue.


Lorsque l’aiguille est à la bonne place, le médecin insère la toxine dans votre muscle. Le médecin peut vous faire plusieurs piqûres. Lorsqu’il a fini, il enlève l’aiguille et met un pansement.


Lorsque tout est fini, vous vous rhabillez.

Combien de temps dure l’injection de toxine botulique ?

L’injection de toxine botulique dure environ 15 minutes.

Comment cela se passe après la piqûre de toxine botulique ?

Après la piqûre de toxine botulique, vous pouvez avoir des petits bleus (hématomes) qui partiront tout seuls. Au début, vos muscles ne sont pas comme d’habitude et vous sentez une vraie détente au bout d’une semaine.


Vous allez avoir des séances de kinésithérapie : le kiné vous masse, vous fait bouger, vous aide à réutiliser les muscles qui vous faisaient mal et à profiter de la détente de vos muscles.

Est-ce que les effets de la toxine botulique sont immédiats ?

Non, il faut attendre environ deux semaines pour voir les effets de la toxine botulique. Il faut être suivi par un médecin pour évaluer le besoin de recevoir des piqûres de toxine botulique.

Est-ce que les piqûres de toxine botulique font mal ?

Lorsque le médecin introduit l’aiguille dans le muscle, cela fait mal. C’est pourquoi on applique de la pommade anesthésiante à l’avance et on propose du MEOPA pour avoir moins mal et moins peur.


Dans de rares cas, une anesthésie générale peut être réalisée afin d’atteindre un muscle profond.

Quels sont les effets secondaires d’une piqûre de toxine botulique ?

La réalisation d’une piqûre de toxine botulique induit parfois des effets secondaires :

  • • un petit hématome peut apparaître sur le point de piqûre. Il se résorbe rapidement ;
  • • le muscle dans lequel a eu lieu l’injection ou un muscle au voisinage peut être plus faible qu’attendu durant quelques jours ou quelques semaines au maximum. Cette faiblesse est réversible et dépend de la dose injectée. On dit que cet effet secondaire est dose-dépendant ;
  • • une allergie peut être observée.

A quelle fréquence puis-je recevoir des injections de toxine botulique ?

La fréquence des injections est bornée à tous les 3 mois afin que la personne ne développe pas de résistance. C’est le médecin qui décide de réaliser les injections de toxine botulique et qui fixe leur fréquence.

Est-il possible de développer une résistance à la toxine botulique ?

Oui, certains patients développent une résistance à la toxine botulique qui n’a alors plus d’effet ou un effet moindre sur eux. Cela concerne un nombre limité de patients.


Le risque de développer une résistance explique aussi pourquoi les injections ne doivent pas être rapprochées de moins de 3 mois.

Y-a-t ’il des contre-indications aux injections de toxine botulique ?

Oui, il existe des situations dans lesquelles il est contre-indiqué de recevoir des piqûres de toxine botulinique :

  • • en cas de pathologie comme la myasthénie ou le syndrome de Lambert-Eaton ;
  • • en cas de grossesse ou d’allaitement ;
  • • en cas d’hypersensibilité connue à la toxine botulique ;
  • • en cas d’infection sur le point de piqûre.