Accueil / Les fiches SantéBD / Sexualité, contraception / La puberté – Je suis un garçon.

La puberté – Je suis un garçon.

Qu’est-ce que la puberté chez le garçon ? Vous sentez des changements dans votre corps ou dans votre tête et l’on vous dit que c’est la puberté ? Votre enfant est adolescent et vous souhaitez lui expliquer cette période de sa vie ? Vous êtes aidant et vous accompagnez des jeunes adultes (...)
Pour en savoir plus
Pictogramme indiquant que la BD n'est accessible qu'aux personnes majeures Contenu sensible - Restriction sur l'âge (Vous devez renseigner votre date de naissance)

Qu’est-ce que la puberté chez le garçon ?

Vous sentez des changements dans votre corps ou dans votre tête et l’on vous dit que c’est la puberté ? Votre enfant est adolescent et vous souhaitez lui expliquer cette période de sa vie ? Vous êtes aidant et vous accompagnez des jeunes adultes vers une sexualité saine et respectueuse ?

 
Dans cette BD, découvrez ce qu’est la puberté chez le garçon, les changements qui arrivent dans la tête et le corps ainsi que les interrogations que vous pourriez avoir au sujet de la sexualité, du consentement, de la masturbation ou encore du sentiment amoureux et du désir.

Puberté : les changements dans le corps et dans le comportement

A l’adolescence, il y a des changements à la fois dans votre esprit et dans votre corps.
Vous devenez un homme et vous le sentez.

 
Il est possible que vous ayez envie de changer de manière de vous habiller ou de vous coiffer. Peut-être que vous avez envie d’un piercing ou d’un tatouage. C’est possible avant 18 ans mais il faut l’accord de vos parents. Peut-être que vous avez aussi envie d’être comme tout le monde !

 
Il est possible que vous ayez envie d’aller sur les réseaux sociaux, de jouer à des jeux vidéo, de pratiquer un instrument de musique ou un sport ou encore d’aller danser. Peut-être que vous voulez rester seul et vous enfermer.

Puberté : les changements dans la tête, les questions et les incertitudes

Des changements sont survenus dans votre tête. Vous ne vous reconnaissez plus. Il est possible que vous ayez l’impression que les autres personnes vous regardent davantage qu’avant.

 
Il est possible que vous ressentiez du désir pour quelqu’un ou qu’une autre personne vous désire. C’est important de vous faire respecter et de respecter l’autre. Par exemple, c’est votre droit de dire oui si vous en avez envie et de dire non si vous n’en avez pas envie. Si quelqu’un vous dit non, vous devez l’accepter.

 
Il est possible que vous ayez envie de fumer des cigarettes, du cannabis ou de boire de l’alcool. Parfois, c’est pour faire comme les autres personnes. Vous avez aussi le droit de refuser et de dire non, car fumer et boire de l’alcool n’est pas bon pour votre santé.

 
Certains jeunes fument de la drogue. Ce n’est pas bon du tout pour votre santé et en France, c’est complètement interdit.

 
Si vous êtes perdu, n’hésitez pas à demander de l’aide. Par exemple, vous pouvez demander de l’aide à votre famille et à vos amis. Il existe aussi un numéro de téléphone « Fil Santé Jeunes » au 0 800 235 236 pour parler de vos problèmes, par exemple si vous fumez trop, si vous êtes dépendant à la drogue, si vous vous faites harceler sur les réseaux sociaux, si vous êtes très triste ou si vous êtes la cible de moqueries ou d’injures.

 
Vous avez envie de vous faire de nouveaux amis ? Comment faire ? C’est normal de se poser ces questions. Parfois même, vos amis d’enfance ne vous intéressant plus autant qu’avant. Vous voulez faire partie d’un nouveau groupe et que vos amis vous aiment.

 
Parfois, votre comportement change vis-à-vis de vos parents. Oui vous les aimez mais parfois ils vous semblent vraiment bêtes ! Vous pouvez être en désaccord avec eux, vous disputer et avoir le sentiment qu’ils vous aiment moins. Ça n’est pas vrai, ils vous aiment quand même !

 
Vous ressentez les émotions plus fortement qu’avant. Votre humeur peut changer très rapidement. Vous êtes joyeux et la seconde d’après vous êtes triste, ou bien vous êtes énervé, vous pleurez, vous riez, vous rougissez. Vous pouvez aussi être très heureux !

 
Il est possible que vous soyez violent de temps en temps. Dans ces moments, vous n’arrivez pas à vous contrôler. Vous avez besoin de quelqu’un pour vous aider à retrouver le calme.

 
Il y a beaucoup de questions que vous vous posez. Vous vous demandez qui vous êtes vraiment, ce que vous aimez ou n’aimez pas, les personnes que vous aimez et les personnes qui vous aiment.

Vous êtes adolescent : votre corps change

Il y a des changements dans votre corps que vous voyez et que vous ressentez. Vous pouvez voir que vos épaules s’élargissent, vos muscles apparaissent, des poils poussent sur votre corps et sur votre sexe, votre pénis s’allonge, vos testicules sont plus bas.

 
Votre sexe aussi change de forme : il va s’allonger et devenir plus gros, vos testicules deviennent plus gros et plus bas et des poils poussent tout autour de votre sexe et sur vos testicules. Vous pouvez avoir envie de regarder votre sexe dans le miroir : vous voyez le pénis, le gland, le méat urinaire, les testicules et l’anus.

 
A l’âge adulte, votre pénis peut être plus ou moins gros. Ils sont tous différents : grands ou petits, fins ou épais, clairs ou foncés.

 
Si votre pénis est circoncis, votre gland est apparent. La circoncision est faite pour des raisons d’hygiène ou de culture.

 
Vos testicules deviennent très sensibles. Vous pouvez avoir mal si vous vous cognez.

 
Votre pénis peut se durcir et s’allonger : c’est une érection. Vous pouvez avoir une érection au réveil sans rien faire de spécial, c’est naturel. Vous pouvez avoir une érection en voyant une personne qui vous plaît. Au début cela vous surprend et vos avez du mal à la contrôler. Vous pouvez aussi avoir une érection quand votre sexe frotte contre un tissu comme votre pantalon quand il bouge par exemple. Vous pouvez avoir une érection quand vous caressez votre sexe : c’est la masturbation.

 
Du sperme peut sortir de votre pénis : c’est une éjaculation. Le sperme est du liquide blanc qui contient les spermatozoïdes, les cellules qui permettent à l’homme de faire un bébé. Ce liquide n’est pas de l’urine. Cela peut arriver dans votre sommeil, même sans toucher votre sexe et c’est naturel.

 
Des poils poussent sous vos bras, sur votre torse, sur vos bras, sur votre sexe et sur vos jambes. Vous avez aussi des poils qui poussent sur votre visage. Au début, il n’y en a pas beaucoup.

 
Vous avez une boule qui apparaît devant votre cou. C’est la « pomme d’Adam ».

 
Votre voix mue : elle devient plus grave. Au début, votre voix peut dérailler un peu.

 
Il est possible que vous développiez de l’acné, c’est-à-dire des boutons à la surface de la peau. Il peut y en avoir sur le visage et sur le dos. Parfois le cuir chevelu devient gras, le corps prend une nouvelle odeur qui est plus forte.

 
Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à parler de ces changements avec quelqu’un en qui vous avez confiance. Cela peut être quelqu’un de votre famille (parent, frère, sœur…) ou bien un ami, un éducateur…

 
Des professionnels de santé comme votre médecin, un infirmier ou un psychologue peuvent aussi vous écouter et vous conseiller. Cela peut être un homme si vous le souhaitez.

 
Enfin, vous trouverez des personnes pour échanger dans des centres d’information et de dépistage. Ces centres sont gratuits et il n’est pas nécessaire de dire à vos parents que vous y allez. Vous pouvez vous y rendre seul, ou bien accompagné par un copain ou une copine.

 
Il y a des situations dans lesquelles il est très important de parler à un professionnel de santé, par exemple si vous vous sentez très triste, si vous buvez trop d’alcool, si vous fumez trop de tabac, si vous prenez de la drogue, si votre acné est trop importante, si vous avez des douleurs dans votre sexe (le pénis ou les testicules, quand vous vous masturbez par exemple), si vous vous avez des interrogations sur votre sexualité, sur les moyens de contraception ou sur les maladies qui sont transmises pendant un rapport sexuel. Ces maladies s’appellent les Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Comment prendre soin de mon corps ?

Vous prêtez attention à votre hygiène et vous vous lavez tous les jours. Vous n’oubliez pas de vous laver le visage, sous les bras et le sexe. Vous décalottez votre sexe pour bien nettoyer votre gland. Si vous avez beaucoup de boutons, le médecin peut vous donner un traitement. Vous vous lavez le visage avec un savon spécial. Parfois, le médecin vous donne une pommade pour vos boutons. Votre médecin peut vous dire de prendre un médicament. Vous ne devez surtout pas percer les boutons. Vous pouvez mettre du déodorant sous vos bras après la douche.

 
Vous pouvez avoir envie d’enlever les poils. Vous pouvez vous raser le visage. Pour cela, vous mettez de la mousse à raser et vous vous rasez avec un rasoir.

 
Vous pouvez avoir envie d’enlever les poils sur votre corps. Vous pouvez vous raser mais c’est mieux de vous épiler à la cire. Les poils repousseront moins vite et moins nombreux.

 
Le médecin vous conseille de ne pas retirer les poils autour de votre sexe. Les poils du sexe servent à vous préserver des microbes comme les bactéries. Si vous le souhaitez, il est possible de vous épiler ou de raser les poils autour du sexe.

Est-ce normal de s’inquiéter des changements liés à la puberté ?

Parfois, vous restez seul pour vous examiner et vous vous observez dans un miroir. Vous pouvez avoir envie de toucher votre sexe ou bien de de regarder vos testicules. Vous pouvez avoir envie de caresser votre sexe car ce geste peut donner du plaisir. Ça s’appelle la masturbation : c’est fort et c’est agréable. Lorsque du sperme sort du bout de votre sexe, cela s’appelle l’éjaculation. Ça peut vous arriver quand vous caressez votre sexe plus vite et plus fort, mais parfois, vous n’éjaculez pas. Quand ça vous arrive, vous nettoyez le sperme sur vous et autour de vous et vous vous lavez les mains avant de retrouver les autres. Vous avez le droit de vous masturber si vous ne le faites pas devant les autres.

 
C’est étonnant de ressentir ces nouvelles sensations. Vous comprenez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Vous pensez à partager ces plaisirs avec une autre personne. A l’adolescence, il est possible de ressentir du désir pour une fille ou pour un garçon. Vous vous imaginez en train de prendre quelqu’un dans vos bras, de vous embrasser ou de vous caresser.

 
Vous imaginez le jour où vous allez faire l’amour la première fois : comment cela va-t-il se passer ? Avec qui cela va-t-il se passer ? Est-ce que vous allez ressentir du plaisir ? Allez-vous savoir comment faire ?

 
Il est bien normal de vous poser ces questions. Tout le monde se les pose ! Cela montre que vous devenez adulte.

 
Pour faire l’amour et ne pas avoir de bébé, il faut utiliser un moyen de contraception. Il y en a plusieurs : vous pouvez discuter avec un médecin pour utiliser la contraception qui vous convient.

Que se passe-t-il à l’intérieur de mon corps pendant la puberté ?

Il y a des changements à l’intérieur de votre corps. Vos organes génitaux se sont formés : ils servent à avoir un bébé et une vie sexuelle. Les spermatozoïdes se trouvent dans vos testicules. Les spermatozoïdes sont dans votre sperme quand vous éjaculez. Ce n’est pas de l’urine.

 
Pour ne pas avoir de bébé, il faut utiliser un moyen de contraception. La contraception ne protège pas contre les IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Si vous avez une contraception ou une maladie, vous pouvez l’indiquer dans votre carnet de santé ou votre Dossier Médical Partagé (DMP).

 
Si vous avez mal pendant les rapports sexuels, vous pouvez en parler à votre docteur.

 
Ils ont co-construit cette BD :

  • • François CROCHON, psychomotricien D.E., sexologue clinicien et Directeur du Centre Ressources Handicaps et Sexualités (CeRHeS)
  • • Santé Publique France
  • • Sheila WAREMBOURG, diplômée en Sexologie et Santé Publique