Le dentiste – La couronne

Pour en savoir plus...
Dentiste : qu’est-ce qu’une couronne ? Vous avez rendez-vous chez le dentiste pour vous faire poser une couronne ? Vous accompagnez quelqu’un qui doit se faire poser une couronne ? Vous ne savez pas comment cela se passe ?   Dans cette BD, découvrez dans quelles situations le dentiste...
Je lis la suite →

Autres Bandes Dessinées qui pourraient vous intéresser...


Prendre soin de ses dents – Je choisis ma brosse à dent

Prendre soin de ses dents – Pourquoi et comment ?

Le dentiste – La carie

Prendre soin de ses dents – Après le brossage

Le M.E.O.P.A. – Pour avoir moins mal pendant un soin

Retour aux spécialités des bandes dessinées

Dentiste : qu’est-ce qu’une couronne ?

Vous avez rendez-vous chez le dentiste pour vous faire poser une couronne ? Vous accompagnez quelqu’un qui doit se faire poser une couronne ? Vous ne savez pas comment cela se passe ?   Dans cette BD, découvrez dans quelles situations le dentiste pose une couronne et comment cela se passe.

Qu’est-ce qu’une couronne ?

Une couronne est une prothèse dentaire. C’est comme une fausse dent par-dessus une dent abîmée. La couronne permet de protéger la dent.   Toute couronne est définitive : il n’est pas possible de la retirer dès lors qu’elle est posée. Les couronnes doivent être nettoyées comme les autres dents. On peut même les blanchir.   Si vous vous faites poser une couronne, cet acte peut être inscrit dans votre DMP (Dossier Médical Partagé).

Pourquoi est-ce que le dentiste pose une couronne ?

Le dentiste propose de poser une couronne lorsqu’une dent est très abîmée :
  • • si la dent a subi une fracture, si elle est endommagée ou fêlée,
  • • si la dent a été dévitalisée à cause d’une carie profonde par exemple,
  • • si la dent a beaucoup de caries,
  • • si la dent présente des tâches inesthétiques, si elle s’est décolorée avec le temps,
  • • si la dent est usée ou déformée au point qu’il ne reste que très peu de matière saine,
  • • pour recouvrir un implant dentaire s’il est trop visible.
  Attention, seule une dent dont la pulpe dentaire est préservée peut recevoir une couronne. Il faut que le dentiste puisse utiliser la racine dentaire. Il sera parfois nécessaire de concevoir et mettre en place un pivot, une structure sur laquelle la couronne est posée. Le pivot est ancré sur la racine de la dent au préalable, puis la couronne pourra être installée. Cela permettra à la couronne d’être correctement soutenue.

Comment est-ce que le dentiste pose une couronne ?

Avant de vous poser une couronne, le dentiste doit réaliser une radio de votre dent. Cela lui permettra d’évaluer l’aspect de votre dent et notamment si une carie a atteint le nerf de la dent. Dans ce cas, il faut dévitaliser la dent, c’est-à-dire retirer le nerf et les résidus de dent cariée.   La pose de la couronne est réalisée en 3 temps :
  • • Le dentiste lisse la dent avec un appareil qui vibre et envoie de l’eau. Il s’agit de préparer la dent d’origine.
  • • Puis il prend la forme de votre dent. Pour cela, il met une sorte de pâte à modeler dans un petit moule et place le moule dans votre bouche. Il appuie très fort le moule sur vos dents. Vous devez attendre quelques minutes, puis le dentiste retire le moule en tirant fort. Le dentiste peut fabriquer la couronne avec la forme de votre dent. La couronne sera prête dans 15 jours. Parfois il met une fausse dent provisoire pour protéger la dent, sous anesthésie.
  • • Lorsque vous retournez chez le dentiste 15 jours après, il retire la fausse dent provisoire avec une petite pince et sèche bien votre dent. Il colle la couronne sur votre dent. Le dentiste vous demande de mordre très fort sur un coton.
  La couronne couvre totalement votre dent : c’est comme une vraie dent !   Vous devrez revenir 2 fois chez le dentiste pour vérifier le bon maintien de la couronne.

Quels sont les différents types de couronnes dentaires ?

Il existe 4 types de couronnes dentaires en fonction de la matière qui la compose :
  • • la couronne céramo-métallique. Elle est très solide grâce à l’alliage spécial en or à céramique ou en métal non précieux. Ce matériau permet aussi au prothésiste de reproduire votre dent à l’identique, avec toutes ses particularités. Il n’y a pas de ternissement avec le temps. Finalement, ce matériel présente de nombreux avantages et il est presque impossible de savoir que ce n’est pas votre dent d’origine.
  • • la couronne céramo-céramique ou tout céramique. Ce matériau est plus récent. Il ne contient pas de métal et supprime donc tout risque d’allergie.
  • • la couronne en résine. Elle présente un défaut majeur : elle est fragile et s’use avec le temps, notamment à cause de la mastication qui peut l’élimer. Elle présente donc un défaut de longévité. Sa teinte également change au cours du temps. Si la couleur pourra être choisie lors de la pose, il faut s’attendre à ce qu’elle change au fil des années, car les pigments et les colorants pénètrent dans la résine.
  • • la couronne en métal coulée. Le métal est composé d’un alliage en nickel chrome et parfois en titane, pour les personnes présentant une allergie au nickel. Cette couronne est la moins chère mais la moins esthétique. Elle rétablit bien la fonction de la dent, mais n’est pas vraiment désirable sur le plan visuel.

Comment choisir le type de couronne dentaire ?

Choisir votre couronne doit faire l’objet d’une décision partagée avec votre dentiste. Cela dépendra non seulement de l’emplacement de la dent nécessitant une couronne et de la nature de vos gencives, mais aussi de vos désirs personnels (l’esthétique visuelle) et le prix de la couronne.

Quels sont les avantages à poser une couronne ?

Avoir une couronne, lorsque cela est nécessaire, présente de nombreux avantages :
  • • redonner un aspect visuel esthétique,
  • • garantir les fonctions habituelles de la dent, notamment retrouver une mastication non douloureuse,
  • • avoir l’assurance d’avoir des dents aussi résistantes et solides que les dents d’origine,
  • • ne plus se préoccuper de la couronne sur le long terme puisque sa pose est irréversible. En effet, la couronne est comme cimentée à la bouche. A l’inverse, les dentiers, qu’ils soient complets ou partiels, sont amovibles, de même que les autres prothèses.
  • • avoir une dentition stable.

Quels sont les contre-indications à poser une couronne dentaire ?

Il n’y a pas de contre-indication à la pose d’une couronne.

Quels sont les effets secondaires à la suite de la pose d’une couronne ?

Des douleurs ou une gêne peuvent survenir dans les 48h à 72h après la pose de la couronne. Si vous souffrez toujours au-delà de cette durée, appelez votre dentiste.   Il est possible qu’un peu de ciment ou de colle persiste dans l’espace entre les dents.   Enfin, des allergies au nickel ou à d’autres matériaux ne peuvent pas être exclus.   En cas de doute, n’hésitez jamais à contacter votre dentiste, même par téléphone, pour lui parler de vos symptômes et obtenir ses conseils.

Comment vivre avec une couronne ?

Il n’y a a priori aucune différence dans votre vie quotidienne ou dans votre hygiène bucco-dentaire lorsque vous avez une couronne. Vous ne sentirez pas la différence avec votre dent d’origine et vous ne la verrez pas non plus, ou presque pas !   En revanche, comme pour une dent naturelle, il est primordial de continuer d’appliquer les gestes d’hygiène bucco-dentaire. Pourquoi continuer de réaliser un bon brossage des dents avec une brosse à dents ? Parce que si la couronne dentaire ne peut pas souffrir d’une carie ou d’une maladie, les bactéries peuvent toujours attaquer la dent sur laquelle elle est posée. C’est pourquoi il est important de veiller à :
  • • se laver les dents idéalement 3 fois par jour. Il peut être nécessaire de demander de l’aide pour le brossage. Ne pas se laver les dents expose au risque de développer de la plaque dentaire qui peut se transformer en tartre. Si l’on tarde à réaliser un détartrage, le dentiste peut demander à retirer la dent.
  • après le brossage, utiliser du fil dentaire, un jet d’eau, une brossette ou encore faire un bain de bouche.
  • • aller chez le dentiste une fois par an.
  • • limiter la consommation de sucre : sucre en poudre ou en carré mais aussi sodas.
  • • éviter de grignoter entre les repas ce qui permet de sécréter de la salive et ainsi d’éliminer les résidus d’aliments.
  • • mâcher du chewing-gum pour stimuler la sécrétion de salive. Il faut mastiquer du chewing-gum sans sucre !
  • • ne pas mâcher des objets trop durs comme un crayon ! En revanche, croquer dans une pomme ou manger des biscuits est tout à fait possible.

Que faire si ma couronne se casse ?

C’est rare mais cela arrive ! Si votre couronne se casse ou si vous sentez un problème à ce niveau, n’essayez pas de la manipuler, la retirer ou la recoller. Appelez votre dentiste et exposez-lui votre problème. Il pourra vous proposer un rendez-vous médical au cabinet pour vous prendre en charge.   De manière générale, si vous avez mal avec votre couronne pendant plus de 72h, il faut consulter.

Que faire si ma couronne s’infecte ?

Les symptômes d’une infection au niveau de la couronne sont : douleur, inflammation, gonflement, fistule (évacuation de pus par un petit point blanc). Ce sont les mêmes symptômes que pour une dent naturelle. En effet, ce n’est pas la couronne qui est infectée car c’est un matériau inerte. C’est plutôt la dent entourée par la couronne : c’est pourquoi il faut brosser sa couronne dentaire comme si c’était une dent naturelle.   Si vous ressentez ces symptômes plus de 72 heures, appelez votre dentiste et prenez rendez-vous. Pour atténuer les douleurs, prenez du paracétamol et non pas des anti-inflammatoires. Attention à respecter la posologie : 60 mg/kg/jour chez les enfants et 3 g/jour pour les adultes avec une prise espacée de 4 heures au moins.   Il est aussi possible d’appliquer du froid pour soulager la douleur (alterner 15 minutes de froid, 15 minutes sans froid). Il n’est pas nécessaire de faire un bain de bouche.   Si du pus sort, la pression peut générer beaucoup de douleurs. On appelle cela un abcès. Il est possible de masser la zone avec un doigt bien propre ou une brosse à dents souple pour évacuer ce pus.   Ils ont co-construit cette BD :
  • • l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire
  • • le réseau SOSS