Le dentiste – Le détartrage

Pour en savoir plus...
Dentiste : à quoi sert le détartrage ? Vous avez rendez-vous chez le dentiste pour un détartrage ? Votre enfant ou la personne dont vous êtes l’aidant a besoin d’un détartrage ?   Vous vous demandez comment cela se passe ? Dans cette BD, découvrez à quoi sert un détartrage. Comme...
Je lis la suite →

Dentiste : à quoi sert le détartrage ?

Vous avez rendez-vous chez le dentiste pour un détartrage ? Votre enfant ou la personne dont vous êtes l’aidant a besoin d’un détartrage ?   Vous vous demandez comment cela se passe ? Dans cette BD, découvrez à quoi sert un détartrage. Comme tout acte médical, le détartrage peut figurer dans votre DMP (Dossier Médical Partagé).

Qu’est-ce que le tartre ?

Lorsque le brossage des dents est insuffisant, les bactéries, les résidus alimentaires et les sucres s’accumulent sur les dents et forment la plaque dentaire. Le tartre est une matière beige, dure et rugueuse sur les dents qui se forme à partir de la plaque dentaire. Il s’agit d’un processus de calcification de la plaque dentaire. Il se développe souvent dans l’espace interdentaire (entre les dents) et au niveau de la limite gingivale (entre la gencive et la dent) c’est-à-dire dans des zones difficiles d’accès avec la brosse à dents. A l’inverse de la plaque dentaire, le tartre ne peut pas être retiré par le brossage.   Le tartre est une substance poreuse, c’est pourquoi il retient les bactéries. Il peut être visible à l’œil nu, ou ne pas l’être.   L’accumulation de bactéries entraîne une production d’acides qui peuvent attaquer l’émail et peut aussi créer des trous appelés caries. Les toxines sécrétées par les bactéries peuvent aussi attaquer les gencives et susciter des saignements, notamment lorsque vous vous brossez les dents. Avoir une carie peut faire très mal !

Quels sont les différents types de tartre ?

Il y a 2 types de tartre :
  • • le tartre supra-gingival, c’est-à-dire sur la dent. C’est celui qui est visible. Il a souvent une couleur blanchâtre.
  • • le tartre sous-gingival, c’est-à-dire sous la gencive. Il n’est pas toujours visible à l’œil nu et c’est lui qui donne sa couleur brune à la dent au fil du temps. Consommer du café et du tabac aggrave la formation/l’apparition de cette couleur brune.

Comment empêcher la formation de tartre ?

Seul un brossage des dents efficace et régulier (idéalement 3 fois par jour et pendant deux minutes à chaque fois) permet d’éviter la formation de tartre en supprimant les dépôts d’aliments et les bactéries.   Il ne faut pas hésiter à se faire aider pour le brossage si cela est compliqué. Il faut aussi veiller à bien choisir sa brosse à dents et à utiliser si besoin est du fil dentaire, un jet d’eau, une brossette et des bains de bouche après le brossage. N’oubliez pas de changer votre brosse à dents quatre fois par an (par exemple aux changements de saison). Si vous vous apercevez que les poils de votre brosse à dents sont usés ou effilochés, c’est aussi le moment de changer de brosse à dents, sans quoi votre brossage perd en efficacité. Cela est aussi valable pour une brosse à dents électrique.   Vous n’avez pas accès à une brosse à dents après un repas ? Vous pouvez toujours vous rincer la bouche ou mastiquer un chewing-gum (sans sucre). Cela permet d’activer la production de salive qui va emporter les résidus alimentaires.   Généralement, le tartre se forme au niveau de l’espace entre les dents ou entre la gencive et les dents. Ces endroits sont difficiles d’accès avec la brosse à dents, c’est pourquoi il faut y être particulièrement vigilant et prendre son temps.   Enfin, la consommation de sucre et de gras favorise la formation de plaque dentaire et donc de tartre. Veillez à limiter les sucreries, les bonbons, les gâteaux industriels, les sodas et boissons gazeuses, les chips, les plats transformés… Évitez aussi les grignotages qui ne laissent pas le temps à la salive de nettoyer la bouche.

A quelle vitesse se forme le tartre ?

Si la plaque dentaire n’est pas retirée par un brossage des dents minutieux, elle peut se transformer en tartre en quelques jours à peine ! C’est la raison pour laquelle il est essentiel d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien, garantissant la santé des dents et des gencives et limitant le besoin de détartrages.   Cela permet aussi le développement de maladies comme les caries ou les gingivites (inflammation de la gencive) qui, si elles sont soignées à temps, ne sont que des problèmes mineurs. Mais cela peut aussi mener à des problèmes plus graves impliquant de retirer une dent ou de poser une couronne sous anesthésie.

Comment est-ce que le dentiste enlève le tartre ?

Le dentiste gratte le tartre sur les dents soit avec une petite machine qui vibre, fait du bruit et envoie de l’eau (instrument ultrasons) soit manuellement avec une curette parodontale. Ce grattage permet de retirer le dépôt dur de tartre. L’assistant met un petit aspirateur dans la bouche pendant que le dentiste brosse les dents avec une petite machine, une polisseuse et une pâte de polissage. Vous pouvez vous rincer la bouche. Les dents sont alors propres et lisses ! Il n’y a plus de tartre, de résidus ni de tâches éventuelles. Elles ont retrouvé leur aspect esthétique et leur couleur normale/habituelle. Leur environnement est sain.

Que se passe-t-il si j’ai du tartre ?

Si la plaque dentaire n’est pas retirée lors du brossage et se transforme en tartre, il n’est plus possible de la retirer soi-même. Avoir du tartre est mauvais pour la santé, car son caractère poreux favorise la prolifération des bactéries et donc l’apparition de maladies des gencives (par exemple de maladies gingivales comme la gingivite et la parodontite). Il faut donc empêcher sa formation et à défaut le retirer dès qu’il apparaît.

Comment savoir si je dois faire un détartrage ?

Il est possible que vous observiez vous-même que vous avez du tartre sur les dents, par exemple si vous voyez des taches brunes, jaunâtres ou beiges. Cependant, cela n’est pas évident pour tout le monde. Pour vous y aider, n’hésitez pas à utiliser un petit miroir pour voir à l’intérieur de votre bouche et plus particulièrement la face interne des dents.   C'est pourquoi il est essentiel d’aller chez le dentiste au moins une fois par an. Il fera le point sur la santé de vos dents et de votre bouche et saura vous proposer un détartrage si cela est nécessaire.

A quelle fréquence dois-je faire un détartrage ?

Tous les ans, deux fois par an, plusieurs fois par an… Il n’existe pas de standard/règle. La fréquence à laquelle vous devez faire un détartrage dépend de beaucoup de facteurs :
  • • l’efficacité de votre brossage. Vous aurez beau brosser vos dents régulièrement, si vous n’avez pas la bonne méthode, cela ne sera pas efficace. Demandez conseil à votre dentiste.
  • • la nature de vos dents. Certaines sont plus vulnérables et sujettes à la plaque dentaire. Par exemple, certaines dents sont mal positionnées et rendent l’accès à certains espaces difficiles, ce qui représente un facteur de risque pour la formation de tartre. Les dents dont l’émail est faible sont aussi plus à risque de développer de la plaque dentaire.
  • • la composition de votre salive. Il est possible qu’elle vous prédispose à développer de la plaque dentaire et donc du tartre.
  • • avoir un diabète.
  • • manger en continu toute la journée.
  • fumer.
  • • avoir du tartre ! En effet, plus on a de tartre, plus on a de tartre. Il est donc essentiel de prévenir l’apparition de plaque dentaire et de réaliser un détartrage au plus vite si l’on s’aperçoit que nos dents commencent à brunir.
  Vous voulez savoir à quelle fréquence vous devez réaliser un détartrage ? Demandez à votre chirurgien-dentiste qui saura vous donner la réponse.

Est-ce que le détartrage fait mal ?

Non, le détartrage ne fait pas mal. Il est vrai que le grattage sur la surface des dents, visant à décoller le tartre, n’est pas agréable. Pour rendre le détartrage plus confortable, il est parfois possible de recevoir du MEOPA, un gaz que l’on inhale, qui apaise et réduit les douleurs.   Parfois, on peut avoir des douleurs dans les jours qui suivent le détartrage. Il arrive parfois que les gencives saignent, généralement chez les personnes qui font rarement de détartrage ou qui ont les gencives sensibles. Contactez votre dentiste si les douleurs persistent au-delà de quelques jours.   Ils ont co-construit cette BD :
  • • l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire
  • • le réseau SOSS