Faciliter l'accès à la santé pour tous
Coordonné par l'association CoActis Santé

La puberté – Je change dans mon corps

Pictogramme indiquant que la BD n'est accessible qu'aux personnes ayant plus de 13 ans Ce sujet n'est pas recommandé pour les enfants

SantéBD conseille d'utiliser cette BD à partir de 13 ans.

SantéBD conseille d'utiliser cette BD avec un parent, un éducateur ou un professionel de santé.

Vous devez renseigner votre âge :

Vous avez

1. Je personnalise la BD :

Patient :

  • Choix patient femme
    Femme
  • Choix patient homme
    Homme

Particularités :

  • Choix particularité fauteuil roulant
    Moteur

2. Je découvre le contenu de la BD :

Pour en savoir plus...
Je change dans mon corps Découvrez cette nouvelle SantéBD qui évoque étape par étape les changements qui ont lieu dans le corps des adolescents, filles ou garçons, au moment de la puberté. Qu’est-ce que la puberté ? La puberté est une étape du développement de la personne qui voit se transformer le corps de l’enfant […]

Ces bandes dessinées pourraient vous intéresser...


Les I.S.T. – Infections Sexuellement Transmissibles

Gynéco – 1. La consultation de gynécologie

Gynéco – 2. L’examen gynécologique

La puberté – Je change dans ma tête

Contraception – 2. Les moyens de contraception

Retour aux spécialités des bandes dessinées

Je change dans mon corps

Découvrez cette nouvelle SantéBD qui évoque étape par étape les changements qui ont lieu dans le corps des adolescents, filles ou garçons, au moment de la puberté.

Qu’est-ce que la puberté ?

La puberté est une étape du développement de la personne qui voit se transformer le corps de l’enfant pour le faire devenir adulte. Que vous soyez un adolescent, un parent, un aidant ou un professionnel de santé, découvrez dans cette BD facile à lire et à comprendre tous les changements qui s’opèrent dans le corps de l’adolescent, fille ou garçon, durant la puberté et comment aborder de façon simple et pédagogique les questions qui y sont liées.

Pourquoi mon corps change pendant la puberté ?

Lors de la puberté vous sentez et voyez des changements dans votre corps. vous n’êtes plus un enfant mais pas encore un adulte : c’est l’adolescence.


Si vous êtes une fille
vous voyez que vos seins grossissent, vos hanches s’élargissent et vos poils poussent sur votre sexe. Vos seins vont grossir pendant plusieurs années. Une petite boule se forme à l’intérieur, vos seins s’arrondissent, puis ils sont complètement formés. Lorsqu’ils commencent à pousser, vos seins deviennent très sensibles. Vous pouvez avoir mal si vous vous cognez ou si vous vous appuyez. A l’âge adulte, ils peuvent être plus ou moins gros. Lorsque votre poitrine grossit, vous pouvez porter un soutien-gorge. Votre sexe change de forme aussi. Vous pouvez avoir envie de regarder votre sexe dans le miroir. Vous voyez le clitoris, le méat urinaire, les lèvres, le vagin et l’anus. Pour chaque femme, le sexe est différent. Il y en a des gros, des petits, des clairs et des foncés, avec de grosses lèvres ou de petites lèvres. Des poils apparaissent sous vos bras, sur votre sexe et sur vos jambes. Parfois vous pouvez même en avoir un peu sur le visage ou sur les seins. Vous pouvez avoir de l’acné : ce sont des boutons sur la peau, par exemple sur le visage et parfois dans le dos. Vos cheveux peuvent devenir gras. L’odeur de votre corps change et devient plus forte. Votre culotte se salit plus qu’avant et vous voyez des traces parfois blanches ou un peu jaunes. Ce sont des pertes blanches : c’est normal. Un jour, vous avez vos règles. C’est du sang qui coule de votre sexe : c’est normal. C’est le cycle menstruel : cela vous arrive tous les mois et cela dure 4 à 6 jours. Pour éviter de vous tacher avec le sang, vous utilisez une protection comme une serviette hygiénique, un tampon ou une coupe menstruelle. Quand vous avez vos règles, vous avez toujours des protections dans votre sac. Pendant vos règles, vous pouvez avoir mal à la tête, au dos et au ventre. Vous pouvez demander un médicament pour calmer la douleur, mais parfois ça ne fait pas mal du tout. Pendant vos règles, vous pouvez ressentir des changements d’humeur. Vous pouvez parler de tous ces changements avec quelqu’un que vous aimez bien et en qui vous avez confiance : vos parents, votre frère, votre sœur, un copain, une copine, un éducateur… Vous pouvez aussi demander à parler avec un professionnel de santé : votre médecin, un infirmier, un psychologue. Vous pouvez choisir une femme si vous préférez. Il existe aussi des spécialistes : le gynécologue ou la sage-femme. Ce sont des professionnels de santé qui s’occupent surtout des questions autour du sexe, des règles et de la grossesse. Il y a aussi des centres d’information et de dépistage. Vous pouvez y aller seule ou bien avec un ami ou une amie. Vous n’avez pas besoin de le dire à vos parents. C’est gratuit. Vous devez absolument aller voir un professionnel de santé si :

  •  vous vous sentez déprimée,
  •  vous buvez ou fumez trop,
  •  vous vous droguez,
  •  vos règles font mal,
  •  votre acné est très forte,
  •  vous avez une grosseur dans la poitrine,
  •  vous avez une sensation ou une odeur désagréable dans votre sexe
  •  vous voulez poser des questions avant d’avoir un rapport sexuel, par exemple sur les moyens de contraception ou sur les maladies que l’on peut attraper (ce sont les IST pour Infection Sexuellement Transmissible). Attention, parmi toutes les contraceptions, seuls les préservatifs masculins et féminins protègent contre les IST. Plus tard, vous prendrez rendez-vous chez le gynécologue pour faire un dépistage du cancer du col de l’utérus ou apprendre à faire une auto-palpation mammaire ou encore une mammographie.



Pendant la puberté, vous observez votre corps et tous les changements qui s’y opèrent : vous pouvez également avoir envie de vous toucher de manière plus intime. Cela peut vous procurer du plaisir : cela s’appelle la masturbation.



Si vous êtes un garçon
, vous voyez et vous ressentez des changements dans votre corps pendant l’adolescence. Vous pouvez voir que vos épaules s’élargissent, vos muscles apparaissent, des poils poussent sur votre corps et sur votre sexe, votre pénis s’allonge, vos testicules sont plus bas. Des poils poussent sous vos bras, sur votre torse, sur vos bras, sur votre sexe et sur vos jambes. Vous avez aussi des poils qui poussent sur votre visage. Au début, il n’y en a pas beaucoup.

Vous avez une boule qui apparaît devant votre cou. C’est la « pomme d’Adam ». Votre voix mue : elle devient plus grave. Au début, votre voix peut dérailler un peu. Il est possible que vous développiez de l’acné, c’est-à-dire des boutons à la surface de la peau. Il peut y en avoir sur le visage et sur le dos. Parfois le cuir chevelu devient gras, le corps prend une nouvelle odeur qui est plus forte. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à parler de ces changements avec quelqu’un en qui vous avez confiance. Cela peut être quelqu’un de votre famille (parent, frère, sœur…) ou bien un ami, un éducateur… Des professionnels de santé comme votre médecin, un infirmier ou un psychologue peuvent aussi vous écouter et vous conseiller. Enfin, vous trouverez des personnes pour échanger dans des centres d’information et de dépistage. Ces centres sont gratuits et il n’est pas nécessaire de dire à vos parents que vous y allez. Vous pouvez vous y rendre seul, ou bien accompagné par un copain ou une copine.

Puberté : prendre soin de son corps qui change

Garçon ou fille, vous faites attention à votre hygiène et vous vous lavez tous les jours. Vous n’oubliez pas de laver votre visage, sous les bras et le sexe.. Si vous avez beaucoup de boutons, le médecin peut vous donner un traitement. Vous lavez votre visage avec un savon spécial. Parfois, votre médecin vous donne une pommade pour vos boutons. Votre médecin peut vous dire de prendre un médicament. Vous ne devez pas percer vos boutons. Vous pouvez mettre du déodorant sous vos bras après la douche.



Si vous êtes une fille
, vous pouvez avoir envie de retirer les poils qui poussent. Vous pouvez vous raser les jambes ou sous les bras en utilisant un rasoir. Vous pouvez vous épiler les jambes et sous les bras avec une crème spéciale, avec un appareil électrique ou avec de la cire. Pour le visage, il y a des méthodes spéciales pour retirer les poils. Il ne faut surtout pas utiliser le rasoir ou la crème dépilatoire : ça repousse trop vite et vos poils seront plus durs. Vous pouvez les décolorer si vous en avez peu en utilisant un produit spécial. Vous pouvez les épiler ou vous utilisez de la cire. Le médecin vous conseille de ne pas retirer les poils sur le sexe. Les poils du sexe servent à protéger des microbes, comme les bactéries. Si vous en avez beaucoup, vous pouvez épiler les poils autour du sexe. Vous pouvez aussi vous faire épiler dans un institut de beauté. L’esthéticienne peut vous donner des conseils et vous expliquer comment retirer les poils aux différents endroits de votre corps. Vous pouvez avoir envie de garder vos poils, c’est naturel.

Je m’inquiète des changements de mon corps pendant la puberté : est-ce normal ?

Vous vous demandez si c’est normal tous ces changements dans votre corps. Oui c’est normal : vous êtes en train de devenir adulte.

Parfois vous pouvez être gêné qu’on vous regarde et qu’on remarque tous ces changements dans votre corps. C’est normal.

Tous les corps ne changent pas en même temps : certaines filles ont des seins plus tôt que d’autres, c’est normal. Certains garçons ont des poils plus tôt que d’autres, c’est normal.

Le corps change à l’intérieur et se sexualise

Lors de la puberté, votre corps va aussi changer doucement à l’intérieur.

Si vous êtes une fille, vos organes génitaux se sont formés. Ce sont les organes pour avoir un bébé et une vie sexuelle : l’utérus, les trompes, les ovaires et le vagin. Le clitoris est un organe très important pour le plaisir sexuel. Vous avez un anus et une vessie, comme les garçons. Les filles ont un vagin. Normalement les règles arrivent à peu près tous les mois et durent 4 à 6 jours. Mais au début, elles ne sont pas très régulières. Cela ne doit pas vous inquiéter. Les règles s’appellent le cycle menstruel. Cela veut dire que votre corps se prépare pour faire un bébé si vous voulez. Le premier jour de votre cycle menstruel est le jour de vos règles. Du jour 1 à 6, vous avez vos règles. Du sang coule par votre vagin. Vous utilisez une protection. Du jour 7 à 17, c’est l’ovulation. Un ovule sort de votre ovaire et va dans votre utérus. Vous pouvez tomber enceinte si vous avez un rapport sexuel. Du jour 15 à 28, c’est la nidation. L’utérus fabrique une muqueuse pour accueillir le bébé si vous avez eu un rapport sexuel et que l’ovule est fécondé. Si vous n’êtes pas enceinte, la muqueuse va s’en aller et ça saigne. Si vous êtes enceinte, vos règles s’arrêtent. Si vous êtes enceinte, vous n’avez plus vos règles. Vous devez faire un test de grossesse ou aller voir votre gynécologue. La contraception sert à éviter de tomber enceinte lorsque vous faites l’amour. Il existe plusieurs moyens de contraception. Il est important de trouver celui qui vous convienne et vous pourrez l’inscrire dans votre carnet de santé ou votre Dossier Médical Partagé (DMP).



Si vous êtes un garçon
, il y a aussi des changements à l’intérieur de votre corps. Votre sexe change de forme : il va s’allonger et devenir plus gros, vos testicules deviennent plus gros et plus bas et des poils poussent tout autour de votre sexe et sur vos testicules. Vous pouvez avoir envie de regarder votre sexe dans le miroir : vous voyez le pénis, le gland, le méat urinaire, les testicules et l’anus. A l’âge adulte, votre pénis peut être plus ou moins gros. Ils sont tous différents : grands ou petits, fins ou épais, clairs ou foncés. Si votre pénis est circoncis, votre gland est apparent. La circoncision est faite pour des raisons d’hygiène ou de culture. Vos testicules deviennent très sensibles. Vous pouvez avoir mal si vous vous cognez. Votre pénis peut se durcir et s’allonger : c’est une érection. Vous pouvez avoir une érection au réveil sans rien faire de spécial, c’est naturel. Vous pouvez avoir une érection en voyant une personne qui vous plaît. Au début, cela vous surprend et vous avez du mal à la contrôler. Vous pouvez aussi avoir une érection quand votre sexe frotte contre un tissu comme votre pantalon quand il bouge par exemple.

Vous pouvez avoir une érection quand vous caressez votre sexe : c’est la masturbation. Du sperme peut sortir de votre pénis : c’est une éjaculation. Le sperme est du liquide blanc qui contient les spermatozoïdes, les cellules qui permettent à l’homme de faire un bébé. Ce liquide n’est pas de l’urine. Cela peut arriver dans votre sommeil, même sans toucher votre sexe et c’est naturel.

Vos organes génitaux se sont formés : ils servent à avoir un bébé et une vie sexuelle. Les spermatozoïdes se trouvent dans vos testicules. Les spermatozoïdes sont dans votre sperme quand vous éjaculez. Ce n’est pas de l’urine.



Pour ne pas avoir de bébé, pendant les rapports sexuels avec une fille, il faut utiliser un moyen de contraception. La contraception ne protège pas toujours contre les IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Il n’y a que le préservatif qui vous protège. Si vous suivez une contraception ou vous avez une maladie, vous pouvez l’indiquer dans votre carnet de santé ou votre Dossier Médical Partagé (DMP).



Fille ou garçon, la puberté est le moment de l’apparition du désir pour l’autre
: après avoir découvert la masturbation, on s’imagine partager ce plaisir avec un autre, garçon ou fille. On imagine prendre l’autre dans ses bras, on s’imagine en train de s’embrasser, on s’imagine en train de nous caresser. On s’imagine aussi en train de faire l’amour. On pense beaucoup à comment on va faire l’amour pour la première fois, avec qui, comment ? on se demande si on y arrivera. Tout le monde pense ainsi, c’est normal !



Ils ont co-construit cette BD avec SantéBD et nous les en remercions :

  •  Sheila WAREMBOURG, diplômée en Sexologie et Santé Publique, a supervisé la création de cette SantéBD
  •  François CROCHON, psychomotricien D.E., sexologue clinicien et Directeur du Centre Ressources Handicaps et Sexualités (CeRHeS)
  •  Santé Publique France