Le dentiste – L’accueil en fauteuil roulant

Pour en savoir plus...
Comment aller chez le dentiste en fauteuil roulant ? Vous avez rendez-vous chez le dentiste et vous êtes en fauteuil roulant ? Vous accompagnez un enfant ou un adulte en fauteuil roulant ?   Dans cette BD, découvrez comment aller chez le dentiste lorsque l’on est en fauteuil...
Je lis la suite →

Autres Bandes Dessinées qui pourraient vous intéresser...


Prendre soin de ses dents – 2. Je choisis ma brosse à dent

Le dentiste – 1. L’examen dentaire

Le dentiste – 5. La couronne

Prendre soin de ses dents – 3. Après le brossage

Prendre soin de ses dents – 4. J’ai besoin d’aide pour le brossage

Retour aux spécialités des bandes dessinées

Comment aller chez le dentiste en fauteuil roulant ?

Vous avez rendez-vous chez le dentiste et vous êtes en fauteuil roulant ? Vous accompagnez un enfant ou un adulte en fauteuil roulant ?   Dans cette BD, découvrez comment aller chez le dentiste lorsque l’on est en fauteuil roulant.

Est-ce que je peux rester dans mon fauteuil chez le dentiste ?

Pour un simple examen, vous pouvez rester dans votre fauteuil roulant. Si votre fauteuil est inclinable avec un appui-tête ou si votre dentiste a une machine pour incliner votre fauteuil, vous pouvez également rester dans votre fauteuil pour les soins. Cette machine n’existe que dans des centres spécialisés.   Au cabinet médical, le dentiste pourra :   Chaque rendez-vous chez le dentiste peut être reporté sur votre Dossier Médical Partagé (DMP).

Comment me transférer sur le siège du dentiste si je suis en fauteuil roulant ?

Pour vous transférer sur le siège du dentiste, le dentiste abaisse le siège, puis vous vous transférez depuis votre fauteuil jusqu’au siège. Vous pouvez demander de l’aide à ce moment, par exemple au dentiste ou à la personne qui vous accompagne. Une fois transféré, vous êtes allongé dans le siège et le dentiste peut le remonter.

Quels sont les différents modèles de fauteuil roulant ?

Il existe de nombreux modèles de fauteuil roulant pour enfants et pour adultes. Certains sont manuels et d’autres électriques, certains peuvent se plier, certains permettent d’incliner le dossier et d’autres encore favorisent le transfert de la personne.   Il existe aussi de nombreux accessoires pour favoriser à la fois la sécurité et le confort de l’utilisateur comme des renforts latéraux, un appui-tête, un cale-tronc, des accoudoirs, un harnais de sécurité, des repose-jambes, un repose-pied, une tablette ventrale ou latérale, un porte-gobelet, une poche de rangement, un coussin anti-escarre ou encore un porte-canne.

Qu’est-ce qu’un fauteuil en coque ou fauteuil coquille ?

Les fauteuils roulants en coque ou coquille sont réservés aux personnes qui restent en fauteuil la majorité du temps, c’est-à-dire les personnes les moins autonomes. Le fauteuil doit donc être particulièrement confortable pour leur permettre de rester assises plusieurs heures d’affilée. Il peut aussi s’agir de personnes qui sortent d’un alitement qui a duré longtemps. Le fauteuil coquille sera alors une transition pour quitter leur lit et réapprendre à vivre normalement.   Un fauteuil coquille peut disposer de roulettes et peut être manuel ou électrique. Il peut être incliné en position allongée, soit pour des personnes qui ont mal au dos, soit pour des moments de repos. Le retour à une position verticale et assise peut ainsi être progressif et se faire en toute sécurité.   Le fauteuil coquille est un dispositif médical qui permet un bon maintien postural grâce à de nombreux équipements ergonomiques :
  • • des renforts latéraux. La personne ne peut alors pas dévier sur les côtés, car le fauteuil est complètement adapté.
  • • un appui-tête, un cale-tronc, des accoudoirs et un harnais de sécurité. Tous ces dispositifs visent à assurer la sécurité et le maintien de la posture de la personne.
  • • des repose-jambes qui permettent d’allonger les jambes.
  • • un repose-pied. Il est différent du repose-jambes et vise à positionner les pieds en position assise. Il est souvent amovible, mais il est essentiel pour transférer la personne. Il faudra être particulièrement vigilant à le régler correctement avant le transfert pour éviter tout risque de chute vers l’avant. De manière générale, il permet d’assurer le confort de la personne dans toutes les positions : assise, verticale et inclinée.
  • • une tablette. Il en existe des ventrales et des latérales. Elles peuvent comporter des porte-gobelets.
  • • une poche de rangement.
  • • un coussin anti-escarre, un coussin d’assise ou de jambe.
  • • un porte-canne.
  Le revêtement du fauteuil est également important. Le goût de la personne doit être pris en compte, de même que ses éventuelles allergies de la peau. La présence d’escarre et l’incontinence de la personne guideront aussi le choix.   Des fonctions massage existent, ainsi que « releveur » qui permet d’accompagner la levée.

Comment incliner le dossier d’un fauteuil en coque ?

Pour incliner le dossier d’un fauteuil coquille, il y a soit une poignée soit un système de vérin. Une tierce personne, qu’elle soit un membre de la famille ou un aidant professionnel, peut apporter son aide.   Pour que la personne se transfère du lit au fauteuil, il faut incliner le dossier et utiliser la bascule d’assise progressivement. En position allongée, quasi couchée, ou en station assise, le repose-jambes est particulièrement utile. Il permet de répartir le poids de la personne entre différents points d’appui. Les repose-jambes peuvent être ajustés de manière électrique ou manuelle.

Comment choisir son fauteuil coquille ?

L’objectif est que votre fauteuil coquille garantisse à la fois votre confort et votre sécurité. Avant toute chose, vous devez connaître votre taille, votre poids et la largeur de votre bassin. C’est à partir de ces mesures que vous pourrez choisir le fauteuil le plus adapté pour vous.   Lorsque vous étudiez les différents fauteuils en coque disponibles, soyez particulièrement attentif à la profondeur et à la largeur de l’assise, à la hauteur sol-assise et au poids maximum supporté. L’espace sous le fauteuil (hauteur sol-assise) doit aussi être pris en compte si vous devez utiliser un lève-personne. Demandez-vous aussi si le fauteuil doit être déplacé. Si oui, il faudra des roulettes. Attention, les fauteuils coquille électriques sont plus lourds que les fauteuils manuels. Enfin, le fauteuil doit être cohérent avec le contexte de son utilisation et le niveau d’autonomie de son utilisateur : besoins, présence d’un aidant, présence de l’entourage… N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé avant d’acheter un fauteuil coquille.

Quelles sont les différences entre un fauteuil coquille manuel et électrique ?

Les fauteuils coquilles manuels disposent d’un système de crémaillère tandis que les fauteuils électriques fonctionnent grâce à une télécommande. La personne est donc autonome et peut changer elle-même l’inclinaison et la position. Ces fauteuils sont plus lourds que les fauteuils manuels : leur déplacement est donc moins aisé. Il faudra penser à avoir une prise électrique proche du fauteuil afin d’éviter de trébucher sur le câble.

Comment me transférer sur le siège du dentiste si je suis assis dans une coque ?

Si vous êtes assis dans une coque, le dentiste doit avoir une autorisation pour vous sortir de la coque.   Ils ont co-construit cette BD :
  • • l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire
  • • le réseau SOSS