Ophtalmo – 3. Est-ce que mes yeux sont malades ?

Pour en savoir plus...
Ophtalmo : comment savoir si j’ai une maladie des yeux ? Vous y voyez mal ? Vous voyez flou ? Vous avez mal aux yeux ? Vous avez rendez-vous chez l’ophtalmo pour savoir si vous avez une maladie des yeux ?   Dans cette BD, découvrez comment l’ophtalmo examine vos yeux et quels sont les...
Je lis la suite →

Autres Bandes Dessinées qui pourraient vous intéresser...


Ophtalmo – 1. La consultation

Ophtalmo – 4. Mettre des gouttes dans ses yeux

Ophtalmo – 2. Est-ce que j’ai besoin de lunettes ?

Retour aux spécialités des bandes dessinées

Ophtalmo : comment savoir si j’ai une maladie des yeux ?

Vous y voyez mal ? Vous voyez flou ? Vous avez mal aux yeux ? Vous avez rendez-vous chez l’ophtalmo pour savoir si vous avez une maladie des yeux ?   Dans cette BD, découvrez comment l’ophtalmo examine vos yeux et quels sont les troubles de la vision et les maladies des yeux.

Comment est-ce que l’ophtalmo examine mes yeux ?

L’ophtalmo, aussi appelé ophtalmologue ou ophtalmologiste, examine vos yeux par différentes mesures :
  • • mesure de la réfraction ;
  • • examen de fond de l’œil ;
  • • mesure de la tension oculaire, ou pression intraoculaire.
  La consultation chez l’ophtalmo peut être renseignée dans votre DMP (Dossier Médical Partagé).

A quoi sert la mesure de la réfraction oculaire ?

L’œil est un système optique qui permet de dévier la direction de la lumière : on appelle ce phénomène de déviation la réfraction. Lorsque les rayons lumineux rentrent dans l’œil en ligne droite, ils rencontrent plusieurs surfaces dites de réfraction (faces antérieure et postérieure de la cornée, faces antérieure et postérieure du cristallin).   En temps normal, les rayons lumineux qui pénètrent dans l’œil convergent vers la rétine et l’image vue est nette. On dit que l’œil est emmétrope.   A l’inverse, l’œil est dit amétrope lorsqu’il y a une anomalie de la réfraction. L’image ne se forme pas correctement sur la rétine et apparaît comme floue. La myopie, l’astigmatisme l’hypermétropie et la presbytie sont les principales amétropies.

Comment l’ophtalmo mesure-t-il la réfraction oculaire ?

Mesurer la réfraction oculaire se fait en plusieurs étapes :
  • • l’ophtalmo utilise d’abord une machine appelée auto-réfractomètre qui permet d’estimer le degré de myopie, d’hypermétropie et d’astigmatisme.
  • • puis il réalise un examen d’acuité visuelle pour obtenir précisément le degré de correction optique pour avoir la meilleure acuité visuelle. Il vous propose de porter une monture automatisée dont il peut changer les verres de correction. Vous devez lire des lettres sur un écran situé à 5 mètres de vous. Vous devez d’abord lire avec un œil caché, puis avec l’autre, et enfin avec les deux yeux (vision binoculaire).

Comment est-ce que l’ophtalmologue prend la tension dans mes yeux ?

Pour mesurer la tension dans vos yeux, l’ophtalmo peut utiliser une machine avec un souffle d’air appelé tonomètre à air pulsé ou une machine et un cône. L’examen dure 5 minutes et donne les résultats immédiatement.   Si l’ophtalmo utilise le tonomètre à air pulsé, vous voyez une petite lumière. Vous devez garder les yeux grands ouverts. La machine envoie un souffle d’air sur un œil puis sur l’autre. Vous pouvez être surpris mais cela ne fait pas mal.   Si l’ophtalmo utilise une machine et un petit cône, il vous met une goutte de collyre anesthésique (substance médicamenteuse) dans les yeux puis il approche le petit cône de votre œil. Cela n’est pas agréable mais c’est très rapide.   C’est important de conserver une tension intraoculaire (PIO) normale car une hypertension oculaire peut être à l’origine de maladies comme un glaucome qui expose au risque de perdre la vue de façon permanente.

Comment est-ce que l’ophtalmo regarde le fond de l’œil ?

L’examen du fond de l’œil sert à analyser les structures de l’œil à l’arrière du cristallin et plus précisément la rétine. Il ne fait pas mal. C’est le test de dépistage de différentes maladies des yeux comme la rétinopathie diabétique ou la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age), etc. Il permet aussi de suivre l’évolution de ces maladies.   Pour voir le fond de l’œil, il faut que vos pupilles soient dilatées. Pour ce faire, l’ophtalmo vous met des gouttes dans les yeux appelées collyre mydriatique. Cela peut donner une sensation de brûlure, généralement temporaire. Cela peut aussi générer un goût désagréable dans la bouche, voire des nausées ou une sécheresse de la bouche.   Vous retournez alors en salle d’attente pendant 45 minutes, le temps que vos pupilles se dilatent. Vous voyez alors flou, même si vous portez des lunettes.   A ce moment, l’ophtalmo vient vous chercher et commence l’examen en tant que tel qui va durer entre 5 et 10 minutes. Il y a deux méthodes principales qui durent entre 5 et 10 minutes :
  • • par ophtalmoscopie indirecte ou « à image renversée » ;
  • • par biomicroscope ou « lampe à fente ».
  L’ophtalmologue vous installe devant la machine. Il approche une petite loupe de votre œil. Vous devez garder les yeux bien ouverts. Vous pouvez être gêné par la lumière mais cela ne fait pas mal.   Après l’examen, vous voyez encore flou. Après quelques heures, votre vue redevient normale. Vous devez être accompagné pour rentrer chez vous et vous ne devez pas conduire.

Quels sont les différents troubles de la vision ?

Les principaux troubles de la vision sont :
  • • la myopie ;
  • • l’astigmatisme ;
  • • l’hypermétropie ;
  • • la presbytie.

Qu’est-ce que la myopie ?

Lorsque l’on est myope (atteint de myopie), on voit mal de loin car l’œil est trop convergent. L’image se forme en avant de la rétine et est donc floue. En revanche, la vision de près est correcte.

Qu’est-ce que l’astigmatisme ?

Une personne astigmate (atteinte d’astigmatisme) voit flou de loin et de près. L’origine se trouve dans une courbure inégale de la cornée (rarement du cristallin ou de l’ensemble du globe oculaire).

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

Une personne atteinte d’hypermétropie (personne hypermétrope) voit flou de loin, mais pas de près. L’œil n’est pas assez convergent et l’image se forme en arrière de la rétine.

Qu’est-ce que la presbytie ?

Une personne presbyte (atteinte de presbytie) voit flou de près, mais correctement de loin (à moins qu’elle n’ait un autre trouble de la vision). Cela est dû au processus de vieillissement naturel qui entraîne une perte progressive de la souplesse du cristallin et donc de la capacité d’accommodation de l’œil.   La risque de développer une presbytie augmente avec l’âge, et particulièrement à partir de 45 ans : l’œil ne parvient plus à « faire la mise au point ». Il faut alors porter des lunettes correctrices pour la lecture ou la vision de près.

Quelles sont les principales maladies des yeux ?

Les principales maladies des yeux sont :
  • • la cataracte. Cette maladie survient majoritairement à partir de 65 ans. Avec le temps, la structure du cristallin (sorte de lentille ovale située à l’arrière de la pupille) perd de sa transparence. La vision devient trouble car les rayons lumineux ne parviennent pas à atteindre la rétine et ainsi former une image nette. Le seul traitement de la cataracte est la chirurgie, puisque ni les gouttes ni les rayons laser ne sont efficaces. Pour mieux vivre au quotidien avec une cataracte, on peut porter des lunettes avec des verres antireflet, des lentilles, et toujours s’assurer que l’éclairage soit suffisant.
  • • le glaucome. Il s’agit d’une pathologie dégénérative du nerf optique qui engendre une perte progressive et irrémédiable du champ de vision, d’abord en périphérie puis vers le centre. La cause principale est une élévation de la pression intraoculaire, même s’il arrive qu’un glaucome se développe alors que cette pression est normale. Il n’y a pas de traitement au glaucome, on peut simplement retarder son évolution.
  • • la DMLA (Dégénérescence Maculaire Lié à l’Age). Cette maladie touche majoritairement les personnes de 55 ans ou plus. Il s’agit d’une dégénérescence de la macula, une petite zone de la rétine située près du nerf optique qui entraîne une diminution progressive de la vision centrale. Il n’y a jamais de cécité totale puisque la vision périphérique est préservée. Fumer des cigarettes est un facteur de risque de DMLA.
  • • la conjonctivite. Il s’agit d’une inflammation de l’œil, particulièrement de la conjonctive, la couche transparente qui recouvre toute la surface de l’œil et l’intérieur de la paupière. Un œil ou les deux yeux sont alors rouges, douloureux et larmoyants. Il peut y avoir une sensation de picotement, de brûlure, Des sécrétions peuvent former des croûtes pendant la nuit. Cette maladie est très fréquente et peut être causée par un virus, une bactérie ou encore une allergie.

Que fait l’ophtalmologiste si j’ai une maladie des yeux ?

Si vous avez une maladie des yeux, l’ophtalmo peut vous faire une ordonnance pour mettre des gouttes, une opération chirurgicale, des examens médicaux ou d’autres examens des yeux.

Quand faut-il aller aux urgences ophtalmologiques ?

Il est important de vous rendre aux urgences ophtalmologiques si :
  • • la vision de l’un de vos yeux baisse subitement ;
  • • vous voyez soudainement de façon ondulée, déformée ou double ;
  • • vous avez une douleur violente et brutale, avec ou sans œil rouge ;
  • • votre champ visuel est complètement ou partiellement amputé.
  Il faut aussi se rendre aux urgences ophtalmo à l’hôpital si vous avez reçu un produit toxique ou un objet dans l’œil ou si vous faites une crise de conjonctivite aiguë.   En cas de doute, appelez le SAMU Centre 15 et exposez votre situation.