L’Activité Physique Adaptée – pour être plus en forme

Pour en savoir plus...
Qu’est-ce que l’Activité Physique Adaptée (APA) ? Pratiquer une activité physique est essentiel pour préserver sa santé ! Selon votre âge, vos goûts, votre maladie, votre handicap, il est possible de pratiquer une activité physique ou sportive qui nous correspond : seul ou en groupe, en...
Je lis la suite →

Autres Bandes Dessinées qui pourraient vous intéresser...


Le cannabis et ma santé

L’alcool et ma santé

Le tabac et ma santé

La prévention du cancer

Retour aux spécialités des bandes dessinées

Qu’est-ce que l’Activité Physique Adaptée (APA) ?

Pratiquer une activité physique est essentiel pour préserver sa santé ! Selon votre âge, vos goûts, votre maladie, votre handicap, il est possible de pratiquer une activité physique ou sportive qui nous correspond : seul ou en groupe, en intérieur ou en extérieur. Si votre état de santé le requiert, votre médecin peut réaliser une prescription pour de l’Activité Physique Adaptée encadrée par un professionnel. Dans cette BD, découvrez l’Activité Physique Adaptée qui concerne les personnes vivant avec une pathologie chronique, un handicap ou pour les personnes âgées.

L’Activité Physique Adaptée, c’est quoi ?

L’Activité Physique Adaptée, ou APA, est une activité physique prescrite par un médecin et encadrée par un professionnel du sport. L’APA est destinée aux personnes atteintes d’affection de longue durée, aux personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer l’activité physique sans des conditions habituelles. L’APA s’inscrit dans la loi du 26 janvier 2016, article 144, qui autorise la prescription, par le médecin traitant, de l’activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée.

Quelles sont les différentes Activités Physiques Adaptées ?

Toute activité physique peut être une Activité Physique Adaptée, à condition qu’elle soit encadrée par un professionnel du sport, et adaptée à la pathologie de la personne, au vu des capacités de la personne et au vu du risque médical qu’elle présente :
  • • la marche ;
  • • la marche nordique ;
  • • la gym douce ;
  • • le renforcement musculaire ;
  • • la natation ;
  • • le jogging ;
  • • le vélo, le vélo en tandem ;
  • • le vélo en piscine et l’aquagym ;
  • • le yoga ;
  • • le Qi Gong ;
  • • la danse ;
  • • les jeux de ballons ou de balles ;
  • • le tir à l’arc ;
  • • le boccia.

Qui peut faire de l’Activité Physique Adaptée ?

L’APA peut être pratiquée par les enfants comme les adultes, y compris les personnes âgées et les personnes vivant avec un handicap. Parmi les pathologies concernées par l’Activité Physique Adaptée, il y a toutes les pathologies de longue durée, par exemple : le diabète de type 1 et 2, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la paraplégie, la mucoviscidose, la sclérose en plaques… c’est-à-dire les maladies regroupées dans les Affections Longue Durée (ALD).

À quoi sert l’Activité Physique Adaptée ?

L’Activité Physique Adaptée offre de nombreux bienfaits. C’est une véritable thérapeutique seule ou en association avec un traitement médicamenteux. Elle fait partie de la prise en charge du malade chronique. Elle permet : Plus précisément, l’APA a de nombreux effets positifs sur le corps :
  • • améliorer ou maintenir les fonctions cardiaques (rythme cardiaque et pression artérielle) et respiratoire ;
  • • augmenter la masse musculaire et diminuer la masse graisseuse ;
  • • réguler le cholestérol ;
  • • améliorer la souplesse, la flexibilité, l’agilité, l’équilibre et la mobilité ;
  • • mieux dormir et diminuer les insomnies.
L’APA agit aussi sur un plan psychologique et social, car elle est utile pour :
  • • se sentir moins seul, nouer des relations et favoriser l’insertion sociale ;
  • • avoir davantage confiance en soi et être plus autonome ;
  • • donner de l’énergie et de la bonne humeur ;
  • • réduire le stress.
L’APA permet de lutter contre la sédentarité qui est un facteur de risque de nombreuses maladies : surpoids, obésité, maladies cardiovasculaires, diabète, hypertension artérielle. On estime que la sédentarité est responsable/à l’origine d’un décès sur 10 dans le monde.

Qu’est-ce que la sédentarité ?

Être sédentaire, c’est passer beaucoup de temps en position assise ou allongée pendant la période d’éveil. Il est recommandé de passer moins de 8h par jour en position assise ou allongée, sans bouger, entre le lever et le coucher. La sédentarité correspond aux situations comme :
  • • se déplacer en voiture plutôt qu’a pieds ou en transport en commun;
  • • être assis pour lire, écrire, travailler, étudier ou être devant un ordinateur ;
  • • regarder la télé pendant de longues heures.
La sédentarité présente des risques pour la santé, car elle augmente le risque de développer certaines maladies. On estime la sédentarité par le temps passé assis devant un écran de télévision ou d’ordinateur, bien qu’il ne représente pas exactement le temps réel de sédentarité.

Qui me prescrit de l’Activité Physique Adaptée ?

C’est le médecin qui prescrit l’Activité Physique Adaptée, après évaluation de votre état de santé. Cela date de la loi de modernisation de notre système de santé de 2016. L’Activité Physique Adaptée fait partie d’une stratégie thérapeutique globale.

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Le sport sur ordonnance désigne une Activite Physique Adaptée prescrite par le médecin.

Comment choisir mon Activité Physique Adaptée ?

Votre médecin, après évaluation de votre état de santé, pourra vous conseiller une ou plusieurs APA. Choisissez aussi une APA qui vous plaise ! Demandez-vous si vous souhaitez pratiquer seul ou en groupe, en extérieur, à l’intérieur ou dans l’eau... Sachez aussi que les APA peuvent mobiliser différentes aptitudes :
  • • mobilité globale ou fine ;
  • • mémorisation ;
  • • équilibre ;
  • • coordination ;
  • • rythme ;
  • • communication (verbale et non verbale) ;
  • • réflexe ;
  • • repérage dans l’espace ;
  • • traitement de l’information.

Comment connaître les possibilités d’APA près de chez moi ?

Pour connaître les possibilités d’Activité Physique Adaptée proches de chez vous, tournez-vous vers :
  • • l’Agence Régionale de Santé de votre région ;
  • • la Délégation Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports (DRAJES) de votre région, anciennement Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) ;
  • • le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) local ;
  • • des associations qui dispensent de l’activité physique adaptée (Siel Bleu, Cami Sport et Cancer...).

L’Activité Physique Adaptée se pratique-t-elle seule ou en groupe ?

L’APA peut se pratiquer seul ou en groupe, selon ce que vous préférez !

Où puis-je faire de l’Activité Physique Adaptée ?

Vous pouvez faire de l’APA dans beaucoup de lieux : un hôpital, une clinique, un centre de rééducation, une maison de retraite, un établissement pour personnes handicapées, un foyer de vie… mais aussi dans un club de sport, une association, un centre social ou un centre médico-sportif. Vous pouvez aussi pratiquer dans la nature !

L’APA est-elle réservée aux personnes handicapées ?

Non, l’APA n’est pas réservée aux personnes handicapées, mais elle est particulièrement pertinente pour ces personnes ayant des besoins et des difficultés spécifiques qui les empêchent de pratiquer d l'activité physique dans des conditions ordinaires.

Quelles maladies chroniques sont concernées par l’APA ?

Toutes les maladies chroniques sont concernées par l’APA : les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer, les démences... soient les Affections Longue Durée.

Qui anime les séances d’Activité Physique Adaptée ?

L’Activité Physique Adaptée est animée par un professionnel de santé (kinésithérapeute, ergothérapeute ou psychomotricien) ou un professionnel du sport dûment formé (enseignant en Activité Physique Adaptée ou éducateur sportif formé).

Quelle différence entre activité physique et Activité Physique Adaptée ?

L’activité physique englobe toutes les activités impliquant du mouvement :
  • • la marche ;
  • • le vélo ;
  • • la randonnée ;
  • • le jogging ;
  • • la corde à sauter ;
  • • l’aérobic, la musculation, le renforcement musculaire ;
  • • la natation ;
  • • les sports de combat ;
  • • les sports de balle ;
mais aussi les activités de la vie quotidienne, comme  par exemple :
  • • le ménage : laver la vaisselle, faire la poussière, repasser, passer l’aspirateur, nettoyer les carreaux ;
  • • le jardinage : arroser le jardin, bêcher, ramasser les feuilles ;
  • • le bricolage.

Quelle différence entre sport et Activité Physique Adaptée ?

Le sport, ou activité sportive, est régi par des règles et des objectifs, et a pour objectif l’amélioration de la condition physique et l’obtention de résultats quand il est exercé en compétition. Par exemple le triathlon, le badminton, le tennis de table, le volleyball, le football, l’escrime…

Quelle différence entre exercice physique et Activité Physique Adaptée ?

L’exercice physique est un type d’activité physique qui a pour but de maintenir ou améliorer sa santé.

Qu’est-ce que le handisport ?

Il s’agit d’un sport dont les règles ont été adaptées afin qu’il puisse être pratiqué par des personnes en situation de handicap moteur, sensoriel, cognitif, psychique ou intellectuel. Certains sports ont même été créés spécialement pour les personnes vivant avec un handicap et n’existent pas chez les personnes valides. Parmi les handisports, on trouve :
  • • le basketball ;
  • • le tir à l’arc ;
  • • l’athlétisme ;
  • • l’aviron ;
  • • l’équitation ;
  • • la danse en fauteuil roulant ;
  • • le ski nautique ;
  • • le tennis de table;
  • • le volleyball assis ;
  • • le torball ;
  • • le curling.
Ils ont co-construit cette BD :
  • • l’ARS Ile-de-France
  • • • la Société Française de Médecine de l’Exercice et du Sport (SFMES)
Cette BD a été relue par des personnes avec une déficience intellectuelle de l’association Aller plus haut, adhérente de l’Udapei 74, afin de vérifier sa simplicité de compréhension.